Musique
Wolfest : un nouveau tremplin musical débarque en France

Wolfest : un nouveau tremplin musical débarque en France

07 juin 2012 | PAR Vincent Brunelin

Après une première édition du festival en Espagne, le Wolfest arrive dans l’hexagone avec la ferme intention de s’imposer parmi les tremplins pour les groupes émergents. Car dans ce domaine, la concurrence est rude…

Créé par des musiciens, le festival Wolfest revendique une proximité avec les groupes inscrits et, en petit nouveau, mise ostensiblement sur la déception suscitée par les autres tremplins. Il fonctionne cependant sur des principes similaires : accès à des salles prestigieuses (La Machine du Moulin Rouge d’abord, puis l’Alhambra, le Cabaret Sauvage ou le Bataclan), vente des billets assurée par les groupes eux-mêmes, mise à disposition d’un backline complet pour les musiciens, temps maximum de 30 minutes sur scène, vote du public à la fin des concerts… À quelques différences notables près : un jury professionnel choisit le meilleur groupe de chaque soirée et surtout un seul concert suffit pour obtenir un prix, là où d’autres concours multiplient les étapes avant de récompenser les participants.

Chaque soirée réunit 12 groupes ou solistes débutants (impératif de ne pas être sous contrat discographique), tous styles confondus. Les vainqueurs participeront au Wolfest Gold Challenge, avec un prix de 3000€ à la clé et l’opportunité d’aller jouer en Italie ou en Espagne tous frais payés. Des amplis sont également remis aux formations choisies par le public. À noter que les prochains concerts auront lieu les 10, 17 et 24 juin. Avis aux amateurs, les inscriptions sont ouvertes toute l’année !

 

Festival Sarah Kane au Théâtre de Nesle
Les limites de la réalité, « Uraniborg » de Laurent Grasso au jeu de Paume
Vincent Brunelin

One thought on “Wolfest : un nouveau tremplin musical débarque en France”

Commentaire(s)

  • Seb

    Hello,
    moi j’ai fait le wolfest et je conseille pas du tout. Des balances à l’arrache, plein de stagiaire et pas grand monde qui sait bosser correctement, surtout aucun débouché, ils offrent un ampli tout pourri à transistor à 100 balles, ils se sont faits refoulés du bataclan ou de l’alhambra et ils cherchent d’autres salles pour faire leur genre de finale, d’après ce que j’ai compris ils sont plus en Italie non plus, bref belle arnaque
    A bon entendeur

    septembre 18, 2012 at 14 h 27 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture