Musique

Wait for me – Moby perdu dans son univers

06 juillet 2009 | PAR Benj

images-1All songs written, engineered, and produced by Moby. All instruments performed by Moby. Vous l’aurez compris, le new yorkais né à Harlem le 11 septembre 1965 continue de tout faire lui-même. Arrière, arrière petit neveux de Herman Melville, (l’auteur de Moby Dick), duquel il tient son surnom, Moby nous conduit dans ses humeurs nébuleuses et son onirisme lancinant.

L’album Wait for me est très instrumental. L’ouverture, Division, est d’un lyrisme à faire pâlir un réalisateur américain qui termine un plan séquence après 3 heures de combats fratricides. Montée crescendo des claviers et des cordes, l’humeur est au réveil, paisible, tranquille. Pale Horses de fait, devient tout de suite très grave. Le refrain « all my family die », au rythme entrecoupé par des airs de violons synthés, donne le la de la mélancolie. Le 3eme morceau Shot in the back of the Head, rien que par son titre est des plus violents.

Wait for me est un album très dark. Même dans Mistake, la septième chanson, plus énergique, la plus entrainante,  en single en ce moment, les paroles traitent du ressenti d’un homme au bord de la rupture « Don’t speak to me this way, don’t ever let me say, don’t leave me again. You never felt this lost before. And the world is closing doors. I never want any thing more » et cet entaitant : « Don’t let me make the same mistake again ». Nombreuses sont les chansons purement instrumentales, Division, Scream pilots, jltf-1, ghost return, slow light, isolate, lentes, intimes, mais qui sonnent comme des redites de son propre univers, et qui ont par ailleurs plusieurs échos dans l’album. 

Moby a composé ici un opus en accord avec lui-même, destiné à emmener ses fans plus loin dans son univers, les tirer vers un gouffre dont ils ressortiront mélancoliques. Il leur offre même son petit personnage d’extra terrestre déprimé en guise de héros sur la jaquette, et qui vit le temps d’un livret, seul perdu au milieu des étoiles. C’est un peu Moby tout ça.

Benj

Openbit Torrent, les pirates reviennent !
Jennifer Lopez sort un nouveau parfum
Benj

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *