Musique
Une playlist en mode Camping-cars

Une playlist en mode Camping-cars

08 juin 2020 | PAR Antoine Couder

Cette semaine LA Priest, Töfie & Vorace, Bruce Brubaker & Max Cooper, Drab City et Moris Zeckler.

SNF — Töfie & Vorace

Allez, on fait un retour dans le futur : et si la prolifération des instruments électroniques, des beats secs et tranchants n’étaient pas simplement destinés au sirop RnB, au gros bras du hip-hop. Comme si après Kraftwert, on ne pouvait pas aussi faire des bulles en forme de kicks sombres et ténébreux. Pas possible ? Ça, c’est ce que tu crois.

What moves —   LA Priest

Allez, on redémarre, analogique, je change moi-même les bougies de mon car, je n’ai plus qu’à régler le niveau d’huile et chanter dessus, à fond sur l’autoroute, avec l’idée de me prendre pour Prince, around the world in a day.

The feature of life —   Moris Zeckler

Aïe, au croisement afro-malgache, voilà que l’on se fait dépasser par les fantômes de Santana et de Jimi Hendrix rehaussés dans une espèce de soul funk psyché. En bordure des grands hôtels de l’île Maurice, on fonce derrière Moris à toute berzingue.

Troubled girls —   Drab City

Allez, c’est l’heure de la pause, du feu de camp, du bruissement et des ombres, créatures perdues sur la route de la délivrance. On ne va pas dire que l’on est optimiste pour la suite; pas besoin d’être diplômé en sociologie des violences urbaines pour comprendre qu’il n’y en aura pas pour tout le monde.

Two pages — Bruce Brubaker & Max Cooper

Pas envie de repartir, juste regarder les étoiles, s’endormir avec cette sorte de reconfiguration de pièces de Phil Glass. “Pendant que Bruce est au piano et contrôle les synthés grâce à son jeu, Max module et augmente les plages sonores, ajoutant parfois ses propres mélodies pour former des variantes hybrides.” A nice journey.

 

Danse Élargie, cette année, le concours se passe en ligne
L’agenda culturel de la semaine du 8 juin
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *