Musique
Super Discount reformé, la Gaîté Lyrique entre dans l’âge d’or de la French Touch [Live Report]

Super Discount reformé, la Gaîté Lyrique entre dans l’âge d’or de la French Touch [Live Report]

18 novembre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Hier soir se tenait la 2ème soirée du festival HELLO™ . Le quoi ??? Et oui, la Gaîté Lyrique a fait fort en demandant aux graphistes de H5 de créer une fausse marque avec son arsenal : logo, expo, mascotte et …. un festival ! Pour l’occasion le trio fondateur de la French Touch : Julien Delphaud, Alex Gopher et Etienne de Crecy se sont remis ensemble aux platines pour un concert archétypal du mouvement.

Nous vous parlions récemment de la fameuse exposition, et c’est brillamment que l’idée a germé pour les organisateurs de créer un festival associé à l’évènement. C’est donc toute la gaîté lyrique qui vibre et vit au rythme de la multinationale HELLO™. Bonne nouvelle, H5 a le gout des bons DJ, preuve en est, ce sont eux qui aux origines des origines avaient réalisé le clip The Child illustrant le titre d’Alex Gopher qui mixait la voix de Billy Holliday.

Alex Gopher c’est aussi lui qui a réalisé la bande son de l’exposition. Hier soir la grande salle accueillait, entre autre la reformation de Super Discount, du nom du premier album du DJ Etienne de Crecy, ami de toujours de Gopher. Bande de potes encore, Julien Delphaud, dj et producteur.

Ils arrivent sur scène en trio, après un mix efficace et ancré dans les années 2000. Daft Punk, Laurent Garnier, leur égal Alan Braxe a chauffé le dance floor qui continue à se remplir surement mais lentement, affreuse file d’attente au vestiaire oblige.

On aurait pu penser, au regard du titre de la soirée qu’ils allaient enchaîner des hits best-of. On se trompait. De façon absolument brillante et resserrée ils ont, ensemble offert un mix 100% french touch sans jamais tomber dans aucune facilité.

Comme un fil conducteur, le gimmick « Babylon » du tube Prix Choc de De Crecy a accompagné tout le concert pour être joué dans une nouvelle version en clôture de set. Entre, une heure précise, les quadra chics ont donné un cours par l »exemple : qu’est ce que la french touch ? La réponse était hier dans nos oreilles. On connait la définition : Une house française, fondée sur un rythme house classique mais puissant mixé avec des samples issus majoritairement du funk et du disco. Le tout insérant des sons ronds, répétitifs, progressifs.

La force du mix offert hier soir était de dépasser la définition en réinventant les titres, en les jouant de façon hyper actuelle, faisant ainsi danser une foule au carrefour des générations. Hier dans la grande salle se croisaient ceux qui découvraient et ceux qui avaient 20 ans en 1995. La French touch est désormais un mouvement musical ancré dans le paysage depuis plus de 20 ans qui peut entrer dans le corps de chacun pour le faire bouger dans un dialogue entre les artistes et le public. Une musique intelligente donc, qui prouve que l’ordinateur est un instrument comme un autre.

 

Visuel (c) ABN

Le blues du dimanche soir (et comment le soigner)-Deuxième partie
Paris International Fantastic Film Festival au Gaumont Opéra : 1er jour
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Super Discount reformé, la Gaîté Lyrique entre dans l’âge d’or de la French Touch [Live Report]”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    A propos

    Toute La Culture : Comment choisir ?
    Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

    L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
    Soyez libres… Cultivez-vous !

    Soutenez Toute La Culture