Musique
Ravi Shankar recevra un Grammy à titre posthume pour récompenser l’ensemble de son oeuvre

Ravi Shankar recevra un Grammy à titre posthume pour récompenser l’ensemble de son oeuvre

14 décembre 2012 | PAR Tatiana Chadenat

Ravi Shankar, le joueur émérite de sitar, icône mondiale de la musique indienne, s’est éteint avant hier à l’âge de 92 ans. Un peu avant sa disparition, l’Académie avait décidé de lui décerner un Grammy Award pour récompenser l’ensemble de son oeuvre.

L’homme qui a atteint des sommets de notoriété à partir des années 60, a déjà, au cours de sa longue carrière été récompensé par trois Grammy Awards. Dans le communiqué de presse annonçant la mort de l’artiste, Neil Portnow, le Président de la Académie Nationale des Arts et des Sciences (Recording academy) annonçait : «le week-end dernier, j’ai eu l’honneur d’informer Ravi Shankar qu’il pourrait recevoir au mois de février 2013 un Grammy pour l’ensemble de son oeuvre. Il était touché et heureux de recevoir ce prix».

Ravi Shankar qui a influencé de nombreux autres durant sa carrière – George Harrison des Beatles, Brian Jones des Roling Stones dont il prêta les sonorités de son sitar en 1966 – laisse derrière lui un héritage musical conséquent que véhicule toujours ses deux filles musiciennes, Norah Jones et Anoushka Shankar.

La 55e cérémonie des Grammy Awards qui se tiendra le 10 février 2013 au Staples Center à Los Angeles récompensera du même prix la compositrice et chanteuse Carole King, le pianiste Glenn Gould, la chanteuse Patti page, le bassiste de jazz Charlie Haden et le chanteur et guitariste de blues texan Sam « Lightnin' » Hopkins.

Episode 4 de la Web-Serie de Steve Catieau, le prolongement de moi
Critique: Les bêtes du sud sauvage, conte réaliste poignant au milieu de l’étrange Louisiane du bayou
Tatiana Chadenat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *