Rap / Hip-Hop
[Live report] A$AP MOB au Zénith de Paris

[Live report] A$AP MOB au Zénith de Paris

30 octobre 2014 | PAR La Rédaction

Le crew A$AP MOB au complet venait promouvoir son premier album hier soir dans un Zénith moite et enfumé, unique arrêt en France au milieu de leur tournée mondiale.

Ils étaient nombreux à venir assister au tout premier concert français du collectif mené par A$AP Rocky et A$Ap Ferg, dont les premiers albums solo (respectivement Long.Live.A$AP et TRAP LORD) ont su convaincre le public de venir découvrir ce que le reste du crew a à offrir.

19 heures. La Villette grouille déjà de fans, franchement hip-hop, pimpés à l’extrême, mais pas seulement, la Mob draine un public large et éclectique. En attendant l’ouverture des portes, ils fument et boivent autour de la fontaine Porte de Pantin. Trente minutes plus tard la foule se dirige calmement vers le Zénith à la queue leu leu.

20 heures 30. L’attente a été longue, mais quand les lumières tournent au violet, c’est l’extase. La salle est en émoi, une voix s’échappe des coulisses, puis deux, puis trois, puis quatre. A$AP Nast saute sur la scène depuis la fosse où il était caché. Les premières notes retentissent et les voilà qui débarquent tous sur scène. Les projecteurs mitraillent la foule. Ils ouvrent la soirée avec « Hella Hoes » le premier tube de l’album. Le public la connaît déjà par cœur et hurle le refrain avec joie vers les micros tendus.

Rocky, Ferg, Nast et Twelvyy enchaînent les morceaux, on a à peine le temps de reprendre son souffle, sous nos pieds le sol tremble sous le poids des sauts de la foule en transe, impossible de rester immobile. Sur la scène les MCs sont tout aussi hystériques, et sautillent au rythme des lourdes basses qui ont été poussées à bloc et couvrent les instru. Leurs sourires brillent de mille carats.

Une fois les quelques titres connus de l’album commun terminé, Rocky décide de chauffer encore plus la salle en lançant des tracks de son album solo, les fans réagissent au quart de tour, bouillants. Il nous prévient d’ailleurs : « Nous ne somme pas venus vous donner une performance, nous ne somme pas venus vous faire un spectacle, nous somme venus pour vous faire faire la fête ! ». C’est alors que les notes de « Wild For The Night » résonnent, et que le public perd vraiment tout contrôle. C’est comme un tremblement de terre qui secoue le Zénith. Pareil lorsqu’on passe au fameux «Shabba » d’A$AP Ferg, le rappeur se jette dans la foule et rappe son couplet porté par le public qui l’accompagne dans presque chaque syllabe.

21 heures 30. A$AP Rocky finit sur « Peso », l’un des premiers morceaux qui l’a fait connaitre. Puis il décide de changer l’ambiance, « Jump Around » de House of Pain sort soudain des enceintes. Comme à leur habitude les MCs invitent une dizaine de fans à monter les rejoindre sur scène, ils continuent de le répéter, c’est plus qu’un concert, c’est une fête. Les quatre rappeurs se mêlent à leur public sur une sélection de sons hip hop, et la fosse se transforme en dancefloor.

21 heures 45. Rocky, le maître de cérémonie, remercie encore une fois le public et se retire pendant que la fête bat son plein sur la scène et dans les gradins. Un par un ils disparaissent, A$AP Nast reste en dernier à danser avec quelques groupies. Une fois le crew éclipsé il ne faut pas longtemps pour que l’ambiance retombe et que le public râle, « déjà fini ?! ». C’est le gros point noir des concerts des membres d’A$AP Mob, ils sont intenses, mais courts (sans doute un rapport de cause à effet).

22 heures. Quand les lumières se rallument la foule n’a plus la même allure, ils sont tous trempés, débraillés et les yeux embués. Les plus chanceux se dirigent vers un club parisien pour l’after party où crew doit faire une apparition.

Visuel : (c) A$AP MOB

Valentine FATH

Gagnez 4 vinyles de « Ven Ven », le dernier album de Raùl Paz
Mylène Benoit augmente la danse à la Gaité Lyrique
La Rédaction

One thought on “[Live report] A$AP MOB au Zénith de Paris”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture