Pop / Rock
Tom Walker + Yoke Lore en concert aux Etoiles [live-report]

Tom Walker + Yoke Lore en concert aux Etoiles [live-report]

02 juin 2017 | PAR Laetitia Zicavo

Les Etoiles, rue du Château d’Eau, nous accueillaient hier soir pour un agréable concert pop rock. A l’affiche : le duo américain Yoke Lore et sa pop acidulée suivi par le rock plein de nuances, de Tom Walker. C’était une belle soirée malgré une salle à moitié remplie. Dommage pour des artistes qui étaient pourtant à la hauteur et heureux de se produire à Paris.

dsc_0645

Chemisette blanche, visage de jeune premier, Adrian Galvin arrive sur la scène bleutée du théâtre les Etoiles. La chaleur écrasante de ce début juin a rendu nécessaire la présence d’un ventilateur sur l’avant-scène : la mèche au vent est de circonstance. Aux côtés de son acolyte qui se place derrière sa batterie, le chanteur s’arme d’un banjo et entame un premier titre qui annonce la couleur. Yore Loke nous offrira une performance lisse et calibrée au millimètre : leur pop aux accents folk sent bon l’été et plaira sans aucun doute à un large public. Avec « Goodpain » , le groupe nous présente un morceau issu de leur EP à paraître le 16 juin prochain. Rétro et imagé, le titre était le point culminant de leur performance live pleine d’énergie et de volonté. Une jolie découverte pour les fans de pop à l’Américaine.

dsc_0651

Après une pause d’une vingtaine de minutes, c’est au tour de Tom Walker de nous attirer vers la scène. Une voix éraillée et un style décontracté, l’artiste nous met une claque dès les premières minutes. Avec « Blessings » , il enflamme la salle de son énergie communicatrice. Heureux d’être à Paris, il nous le rappelle entre deux morceaux. Puis vient son titre « Karma » : il a beau commencer crescendo, il explose rapidement et ne cesse de nous tenir en haleine. L’indéniable potentiel live de Tom Walker est étayé par son talent de musicien. Le guitariste ponctue sa performance de solos juste assez longs pour nous frustrer : on n’en est jamais rassasié ! Le Britannique, à la sympathie contagieuse, propose un rock doux efficace, entre retenues et envolées, qui nous a conquis. Tom Walker a certainement un très bel avenir musical devant lui.

Visuels:

Photos du concert © LZ

© Pochette Single « Only You »

© Shervin Lainez

© Wes & Alex

Hector et Rosa-Lune, un double deux en un pour les 4 ans et plus
Yu Jen-chih, le Titan sur les chemins de traverse
Laetitia Zicavo

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *