Pop / Rock
[Live report] Florrie au Nouveau Casino : petite princesse électro-pop

[Live report] Florrie au Nouveau Casino : petite princesse électro-pop

03 octobre 2013 | PAR Amelie Eleouet

Copyright : Amélie Eleouet

À tout juste 24 ans, Florrie, née à Bristol, est auteur-compositeur et mannequin à ses heures perdues (égérie Nina Ricci en 2010 pour le parfum Nina Elixir).  Batteuse et collaborante pour Kyle Minogue et les Pet Shop Boys, elle était ce mardi du côté du Nouveau Casino.

Florrie est annoncée pour 19h30, et elle se fait désirer. La salle est déjà bien remplie depuis un moment. Elle monte sur scène plus d’une heure plus tard, mais son public, qui l’attendait religieusement, ne lui en tient pas rancune, et sa belle énergie fait vite oublier l’attente.

Florrie dévoile quelques nouveaux titres, notamment « Stupid Boy », puis enchaîne avec « Shot You Down », issu de son EP sorti l’année dernière. Son atout ? Des beats entraînants – elle avoue elle-même adorer faire danser les gens – et une proximité incontestable avec son public, un public qui s’enflamme au son de « Summer Nights » et de l’excellent « Left too Late », issus de son premier EP sorti en 2010.

Accompagnée de ses musiciens, Florrie agrémente son show de performances à la batterie, instrument qu’elle pratique depuis l’âge de 7 ans, et termine son show en apothéose sur son titre phare « Call 911 », remixé notamment par André du label Kitsuné.

Elle enchaînera avec un concert à Londres (Scala) au mois de novembre.

Visuels : (c) Amélie Eleouet ; pochette de Late de Florrie

[Live report] Jeff Mills à la Gaîté Lyrique : quand l’Homme se confond avec la Machine
10ème édition du Festival Court Métrange à Rennes du 17 au 20 octobre
Amelie Eleouet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *