Pop / Rock

Dua Lipa enchante le YoYo de Paris

Dua Lipa enchante le YoYo de Paris

18 octobre 2017 | PAR Donia Ismail

Du haut de ses 22 ans, Dua Lipa est l’un des grands noms de la musique britannique de cette année. Le mardi 17 octobre, elle était à Paris pour un concert exceptionnel et TouteLaCulture y était!

Il y a un an, son nom ne vous évoquait sûrement rien. Venue tout droit du Royaume-Uni, c’est son single New Rules, guide pour lutter contre un ex qui reste trop présent, a enflammé les radios mondiales. Dua Lipa est la sensation pop de 2017. Et ce titre, elle ne l’a pas obtenu sans efforts. Son premier album éponyme est une pépite, une pop so british, colorée qui dépoussière en un claquement de doigt le genre musical dans son entièreté.

La chanteuse britannique était de passage éclair dans notre capitale dans le cadre de sa tournée, the self-titled tour. C’est dans un cadre peu commun, le YoYo, qu’a eu lieu l’événement. Dès 7 heures du matin, les fans de Dua Lipa se sont agglutinés autour de la salle pour avoir les meilleures places. Dix neuf heures, les portes ouvrent et chacun s’engouffre dans les entrailles de la boîte de nuit du Palais de Tokyo. Une petite salle, loin des Zéniths ou de Bercy, mais qui reste intimiste, parfaite pour faire la fête.

Le concert est sold-out et on le voit bien. Chaque recoin du YoYo est pris d’assaut par les spectateurs venus du monde entier. Brésiliens, Espagnols, Anglais, Italiens, les accents s’entrechoquent et les bières aussi. L’ambience est plutôt chill et conviviale. Une soirée qui s’annonce grandiose.

Vers 20 heures, il y a du mouvement sur la scène. Dua Lipa? Fausse alerte! C’est sa première partie qui s’apprête à chanter devant un YoYo étouffant — il faisait chaud… extrêmement chaud. Grace Carter apparait, un peu impressionnée. Elle s’avance, commence à chanter son répertoire. Et on prend une claque. Sa voix profonde, puissante réussit à retenir l’attention de l’ensemble des spectateurs, ce qui est chose rare pour le préciser. Elle impressionne par son technicité: chaque note est d’une justesse folle et résonne en nous. Côté musique, sa pop n’innove pas. Rien de nouveau sous le soleil. Elle tourne autour des mêmes schémas musicaux, ne prend pas de risques. Dommage! ?Elle clôt son set par la seule chanson qu’elle a enregistré Silence, la bonne surprise de la soirée. Elle sort de ses habitudes, et nous livre une performance émouvante et d’une rare puissante. Bravo!

Les spectateurs deviennent de plus en plus impatients. Au moment où l’attente se faisait longue, les lumières s’éteignent. Le groupe de musique arrive sur scène et nous livre une intro complètement folle: trois minutes de musique live, avec des musiciens totalement en trans sur fond rouge. La grande Dua Lipa — par son talent et sa taille — arrive enfin, et ouvre la soirée avec « Hotter Than Hell », l’un de ses premiers tubes. Le YoYo devient fou. Les fans crient, à s’épuiser la voix. Elle est complètement déchainée sur scène, ne s’arrête pas une seconde.

Elle est quelque peu étrange. Et c’est bien de sa voix que l’on parle. Elle est bien loin des voix uniformes, sans saveur, sans peps’. Elle intrigue par sa profondeur, par son intensité. Elle maitrise tout: les aigus, les graves, les vibratos. Elle sait tout faire. Et le live embellit et donne un nouveau souffle à certaines de ses chansons. On découvre alors sous un autre jour des sons comme New Love, Be The One ou encore Bad Together. Bonus pour Lost in Your Light qui reste LA PÉPITE de l’album. Les notes résonne et une envie de danser comme enivré par la musique, par son tempo, ses mots nous saisit.

Elle enchaîne chansons entrainantes et ballades où sa voix frôle les notes. Et soudain, silence complet dans la salle. Les spectateurs sont suspendus à ses lèvres. Dua Lipa a su créer une atmosphère particulière en ce mardi au YoYo.

visuel: Vimeo

Ivan Fischer, le Budapest Festival Orchestra et Emmanuel Ax à la Philharmonie dans Bach, Mozart et Tchaikovski [Live-report]
Fiac d’un jour, Fiac de toujours… ?
Donia Ismail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *