Musique

Mogwai au Trianon le 17 mars

17 janvier 2011 | PAR Mikaël Faujour

Après avoir sorti à l’été 2010 un très bon live, Special Moves, les Écossais de Mogwai sortiront leur septième album le 14 février, qui s’intitule Hardcore Will Never Die, But You Will. Ce sera, pour ce groupe-phare du post-rock, le premier disque publié par le label d’excellence Sub Pop (Nirvana, Mudhoney, Fleet Foxes, Iron & Wine…)

Depuis 1997 et son premier album Young Team, Mogwai a tracé son chemin et imposé un style bien personnel et ô combien influent, un post-rock élémental, toutes guitares dehors, où les arpèges mélodiques et les douceurs éthérées, toujours précaires, sont chavirées par des accès de saturation électrique et de tension nerveuse. Ce faisant, Mogwai réalisait la synthèse de Slint, Sonic Youth et des Smashing Pumpkins, apaisant ses tendances noise rock par l’apport de glockenspiel, de violon, de banjo, de flûte ou autres sonorités électroniques.

Après le très beau The Hawk Is Howling (2008), qui a reçu – comme d’habitude – un accueil critique dithyrambique, Mogwai revient donc mi-février avec son septième album studio. Un album dont le titre, comme souvent, donne une touche d’humour mi-potache mi-pince-sans-rire à son rock – quasi-exclusivement – instrumental (de même qu’un titre intrigant comme « You’re Lionel Richie »…) : Hardcore Will Never Die But You Will.

Produit par Paul Savage, qui était à la manette pour Young Team, il s’agira du premier enregistrement pour le label culte Sub Pop, connu bien sûr pour avoir été celui des premiers albums de petits groupes grunge comme Soundgarden, Nirvana ou Screaming Trees, et qui a confirmé son excellence plus tard avec The Shins, Iron & Wine, CocoRosie, Fleet Foxes, etc.

À noter : une édition limitée de l’album inclura une pièce de 26 minutes, intitulée « The Singing Mountain », enregistrée initialement pour accompagner Monument for Forgotten Future, une installation de Douglas Gordon et Olaf Nicolai.

En attendant le passage du quintette au Trianon, voici la tracklist de l’album :

1. White Noise
2. Mexican Grand Prix
3. Rano Pano
4. Death Rays
5. San Pedro
6. Letters to the Metro
7. George Square Thatcher Death Party
8. How to Be a Werewolf
9. Too Raging to Cheers
10. You’re Lionel Richie

Infos pratiques

Qu’est-ce que la danse contemporaine ?
La palmarès des Golden Globes 2011
Mikaël Faujour

One thought on “Mogwai au Trianon le 17 mars”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture