Musique

Live-Report : Le généreux Cali et ses invités aux Nuits des Musiciens (25/11/2011)

26 novembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Invité par les Nuits des Musiciens qui battent actuellement leur plein ( voir notre article) , Cali a pris le premier train depuis sa retraite à Perpignan pour retrouver avec une joie non dissimulée un public toujours 100 % fan. Généreux avec l’audience, Cali l’est aussi avec les artistes qui l’inspirent qu’il a accueilli hier soir comme des membres de sa famille sur scène.

Dès son entrée en scène, Cali a insufflé à son public des détonations formidables d’énergie. Malgré le caractère très « classique » de l’auditorium de l’espace Pierre Cardin, pas question de s’asseoir. First things first, Cali présente ses musiciens. Puis varie dans le large répertoire de ses quatre albums que les 2/3 du public connaît par cœur. Il chante même tout seul les deux premiers couplets de « Pensons à l’avenir » (!). Après un hommage à la douce « Roberta « ( l’amoureuse de 82 ans), dans un style flamenco irrésistible, Cali demande à son premier invité d’entrer : il s’agit de DJ Zebra, qui, faisant semblant de s’emparer  d’une guitare, remixe « Je m’en vais » avec du U2 (résultat sympathique mais pas concluant) et « L’amour fou » avec du Block Party (mieux!), tout ça en un duo voix plutôt harmonieux avec Cali. En nage, épuisé et rayonnant, Cali sonne alors l’heure de la pause de ce concert qui a duré près de 3h.

 

Avec Dominique A

Au retour dans la salle, le public découvre la charmante Laetitia Velma sur scène, accompagnée par le charismatique Dominique A, qui reste sur scène pour un duo fraternel et fort avec Cali : « Pour la peau ». Ensuite, c’est au tour de la fragile, timide et énlouissante Zaza Fournier d’entrer en scène, son accordéon en main. Elle choisit de partager dans l’intimité le premier single de son dernier album : « Vodka Fraise » et l’irrésistible « Baiser d’un soir » de son premier album. Puis, place à la chanson engagée avec Balbino que Cali accompagne en Catalan. Et au charme, avec l’apparition de Rachida Brakni sur scène qui livre en exclusivité et soutenue par Cali un titre de son premier album prévu pour février (paroles : Cantona / musique : Cali). Enfin deux grands moments d’émotions avec la reprise de « C’est extra » de Ferré, avec Tchéky Karyo, et l’arrivée triomphale de Dani pour le duo « Boomerang ».

 

Avec dani

Un concert de Cali est toujours un évènement, tellement le chanteur habite la scène.  Le voir dans l’écrin intime de l’espace Pierre Cardin et entouré de la  multitude des artistes qui l’aime apporte peut-être finalement une réponse simple à sa question inaugurale « C’est quand le bonheur? ».

 

Sortie DVD : Cavaliers seuls, documentaire très sensible et plein de vie de Delphine Gleize et Jean Rochefort
Exposition Robert Mapplethorpe Curated by Sofia Coppola
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Live-Report : Le généreux Cali et ses invités aux Nuits des Musiciens (25/11/2011)”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *