Musique
[Live Report] Concert Miyavi du 2 octobre 2015 au Bataclan

[Live Report] Concert Miyavi du 2 octobre 2015 au Bataclan

03 octobre 2015 | PAR Sandra Bernard

Miyavi, le guitariste samurai au slap le plus rapide et précis d’Asie était de retour en France le 2 Octobre au Bataclan, impressions sur cet événement !

C’est dans une salle quasi pleine que le virtuose a enflammé les fans de ses sonorités uniques. Le public totalement acquis d’avance après une attente insoutenable a accueilli l’artiste par une ovation sonore rarement entendue !

Avec un pouvoir d’attraction et une énergie immense, Miyavi réussit à transformer une simple guitare et une batterie en un ensemble complexe et simple à la fois. Enveloppant totalement le spectre mélodique de ses doigts agiles, sa guitare joue en même temps les rifts et la basse à une vitesse transcendante. Son fidèle batteur achève de clouer cette performance en sublimant par sa parfaite harmonie rythmique le jeu de Miyavi. Très proche du style de Lenny Kravitz ou la guitare dialogue avec le chant, Miyavi va plus loin avec une technicité hors pair et un jeu scénique diablement enivrant !

Durant ce concert, il n’a eu de cesse de se mettre à genoux, de retourner sa guitare, d’y jouer les bras en l’air. Sa nouvelle coiffure lui permet d’ailleurs de jouer des hair flips dans des positions toujours plus sexy les une que les autres. D’un point de vue scénique, Miyavi a montrer dans ce concert qu’il est érotique, et sa précision de mouvement se retrouve autant dans son jeu de guitare que dans son jeu avec le public ! Avec cette avalanche de précision, une seule ambiance pouvait s’imposer, la transe !

Le style glam rock, punk rock et électro de l’artiste se révèlent tout au long de ce concert avec des interprétations à tomber par terre de son nouvel album, ainsi que d’anciennes chansons qui gardent la même sonorité, alors que le chanteur a troquer sa fameuse guitare Taylor T5-S contre une Fender telecaster !

Les différents interludes ont été l’occasion pour Miyavi de parler Français, de quoi faire fondre la gente féminine. A noter qu’il a profité de ces moments intimes pour parler de son message de paix dans le monde, une manière tout à fait honorable de gagner le cœur des plus sceptiques. Avec son statut de super star, il est intéressant de voir en lui une personnalité qui n’hésite pas à se repositionner comme un simple chanteur, qui tente de faire ce qu’il peut pour diffuser son message, un artiste profond qui connait sa place et aime tout particulièrement son public. Une image qu’il donne à voir très loin des vidéos clips qui le positionnent trop souvent comme un sex-symbole.

Que vous aimiez ou non Miyavi, si vous êtes un temps sois peu fan de rock cet artiste est un ovni qu’il faut au moins découvrir pour ne pas passer à côté d’un phénomène planétaire. Car ce cru 2015 au Bataclan a déclenché quelque chose de magique que seul Miyavi est en passe de transmettre !

Petite anecdote, vers la fin du concert, Ike le chanteur du groupe Spy Air est venu incognito assister au concert de son compatriote Miyavi ! Entouré de ses agents, celui-ci a profité de quelques chansons en toute quiétude.

Furyo

visuel : affiche du concert parisien.

[Festival d’Automne] Gala de Jérôme Bel, la danse en fête
« Babayaga » de Toby Barlow : sorcelleries dans le Paris des années 1950
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *