Musique
Live report: Brooke Fraser à la Maroquinerie

Live report: Brooke Fraser à la Maroquinerie

14 septembre 2011 | PAR Amelie De Chaisemartin

La chanteuse néo-zélandaise Brooke Fraser a joué avec son tout nouveau groupe à la Maroquinerie hier soir. Elle y a joué les titres phares de son troisième album Flags , dont la célèbre chanson « something in the water ».

« Bonjour », « Je ne parle pas français », « L’addition s’il vous plaît » a commencé par dire Brooke Fraser, avant de jouer son premier morceau, « Bookends ». Brooke a une très jolie voix, mais elle ne s’encombre pas de trémolos gratuits pour le montrer. Elle met sa voix au service de son texte et de son jeu de scène. Ses textes sont tantôt parlés, murmurés ou chantés. Un batteur et deux guitaristes l’accompagnent, et elle abandonne de temps en temps sa guitare pour se mettre au piano. Les morceaux rythmés et dansants alternent avec des chansons plus lentes, plus « fleur bleue ». On sent que Brooke essaye cependant de se défaire de son image de chanteuse naïve et sentimentale. Dans un pantalon taille haute, une chemisette très vintage et des bottines, Brooke ne minaudait pas. Elle essaye de ne pas chanter seulement des morceaux marsh-mallow, mais des chansons sur ses voyages et ses lectures, comme « Jack Kerouac« .

Malgré le dynamisme et l’originalité de certains morceaux, la plupart des chansons restent dans la même veine sentimentale qui fait que l’on s’ennuie un peu…Le public, jeune et hétéroclite, a pourtant eut l’air conquis par cette artiste chaleureuse, engagée au service des enfants des pays pauvres d’Afrique et d’Asie. Son deuxième album, Albertine, a pour titre le prénom d’une petite fille dont les parents ont été massacrés lors du génocide du Rwanda. Voici la chanson-titre:

 

 

 

Les Caraïbes débarquent à Paris- Gagnez vos places de concert
Mineur 27 : Un polar d’un genre nouveau ( en salles le 21 septembre)
Amelie De Chaisemartin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *