Musique

Les douces mélodies d’Odezenne sont de retour

Les douces mélodies d’Odezenne sont de retour

14 septembre 2019 | PAR Quentin Lazeyras

Pouchkine, le nouvel EP 5 titres d’Odezenne vient de sortir et c’est un coup de cœur.

Après la sortie de l’album : Au baccara il y a un peu moins d’un an, le trio français, qui termine tout juste sa tournée d’été, sort un EP 5 titres fort en émotion.
Le single « Bleu fuchsia » disponible depuis avril 2019 en annonçait déjà bien la couleur. Dans ce titre mélodique et lumineux Jacques évoque son passé à travailler à Rungis. Le refrain dansant et rythmé de ce morceau ouvre l’EP sur des notes douces et subtiles.

Le second morceau « matin » était quant à lui connu des adeptes du groupes puisque le clip documentaire réalisé par Jérôme Clément-Wilz était disponible sur YouTube depuis près de deux ans. «Couteau en main, fait le malin, crevé par vingt heures de turbin, pense à sa femme, pense à son chien, sa gueule est là, son coeur est loin. … ». C’est avec ce poème, récité au début du clip que les fans reconnaissaient le début du morceau « Matin ». Cet tire qui questionne la vie d’une façon optimiste, se ressent également comme un hymne à la liberté.

La suite de l’EP s’enchaîne sur trois morceau encore inconnus du public. « Salope d’amour », « Pouchkine » et « Delta ».
Ces trois derniers suivent le développement du groupe. « Salope d’amour » question à son tour l’amour et les relations amoureuses avec un rythme lancinant. On y retrouve un air de l’album « Dolzinger Str.2 » sorti en 2015. Puis, Pouchkine rapporte les influences de l’album « Au baccara » avec l’incorporation d’un cœur mélodique sur la fin du morceau. Les influences plus hip-hop, rap de ce titre s’empreignent presque d’une forme de nostalgie mais reste parsemé de touche plus positive.
Pour finir le dernier titre de l’EP, « Delta » ramène une touche mélodique et planante à l’EP. Toujours en questionnement sur la relation entra la vie et la mort ce morceau s’entends comme le cri d’une envie de vivre pleinement et intensément.

L’EP « Pouchkine » transmet la nostalgie, les sentiments chauds d’été et transpire tel une ode à la sensualité grâce – aux habitude du trio- des synthé mélodieux lancinant et planant.  Un EP parfait pour la transition avec l’automne qui arrive à grand pas.

Avec cette nouvelle sortie, le groupe a annoncé une nouvelle tournée qui aura lieu en 2019 et 2020 et surtout une grande fête prévue le 17 octobre 2020 au Zénith de Paris. Les places sont déjà en ventes alors foncez !

Crédits :
Photo de couverture : © Cover de l’EP Pouchkine 

Dans La Vie de Galilée de Brecht à la Scala de Paris, Philippe Torreton dépasse son immense talent
Pompier(s) une pièce conséquente au Rond Point
Quentin Lazeyras

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *