Musique

Le dernier clip de Lady Gaga « Judas »

Le dernier clip de Lady Gaga « Judas »

06 mai 2011 | PAR Laurene Saby

Et encore un nouveau buzz planétaire pour Lady Gaga.  Hier soir, le monde a pu découvrir sur la toile le dernier clip de la nouvelle star de la pop, intitulé « Judas »,  une parodie moderne de la Bible version Hell’s Angels.

Des fuites ont filtré quelques heures avant le lancement officiel. L’essentiel est que la vidéo est bien là, postée sur Youtube et visionnée par des millions d’internautes . Le clip « Judas », tourné au début du mois d’avril, deuxième single de l’album Born this way dans les bacs le 23 mai, est considéré comme le clip le plus coûteux de l’histoire : 10 millions de dollars pour la réalisation, soit 6,74 millions d’euros.

La gaga y incarne une  Marie-Madeleine trash, tiraillée entre son amour pour Jésus et son désir pour Judas. (« I’m just a Holy Fool, oh baby he’s so cruel /But I’m still in love with Judas, baby »). Les apôtres sont des bikers de Hell’s Angels et tracent la route californienne avec leur noms brodés dans le dos de leurs blousons de cuir. Jésus est un éphèbe coiffé de tresses africaines et d’une couronne d’épines façon sapin de noël, un air contrit collé au visage en regardant ses ouailles s’encanailler. Les références ne manquent pas, du lavement de pieds jusqu’à la trahison de Judas L’Iscariote.

Sur la chaîne américaine MSNCB quelques heures avant la diffusion de la vidéo, Lady Gaga déclarait concernant son dernier né : «Esthétiquement, je voulais dépeindre cette histoire comme dans un film de Fellini façon bikers où les apôtres sont des révolutionnaires des temps modernes. J’incarne Marie-Madeleine les conduisant à la ville pour rencontrer Jésus. […] Le clip est plus destiné à célébrer la foi que la contester. » Du côté des ligues catholiques américaines, on penche plutôt pour « un pillage de l’idolâtrie chrétienne pour consolider des performances dénuées de talent, médiocres et ennuyeuses » dixit Bill Donohue, le président de la Ligue Catholique pour les Droits civils et Religieux.

 

Un savant mélange de « Pirates des caraibes« , du « Roméo+Juliet » de Baz Luhrmann, le tout  saupoudré d’un folklore de grigri façon Vierge Noire du Mexique, Lady Gaga multiplie références et joue la carte de la provoc, comme une certaine Madonna bien avant elle. Une pépite kitsch  qui réjouira les fans de Stefani  Germanotta alias madame Gaga et agacera les non adeptes du genre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(c) visuel : exclusifpeople.com, public.fr, musicfeelings.net

Charlotte Gainsbourg et Pete Doherty réunis à l’écran dans une adaptation de Musset
Vive la famille Semianyki au théatre du Rond Point
Laurene Saby

3 thoughts on “Le dernier clip de Lady Gaga « Judas »”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *