Musique

La formidable histoire de la maison de disques Vogue à la BNF

La formidable histoire de la maison de disques Vogue à la BNF

27 septembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Jusqu’au 13 novembre les couloirs de la grande bibliothèque retracent l’histoire de la maison de disques Vogue, de sa création par Léon Cabat, Charles Delaunay et Albert Ferreri, autour du jazz en 1947 à son rachat par BMG en 1992. C’est l’histoire d’une petite maison de disques qui a résisté, telle astérix, contre toutes les majors jusqu’au début des années 1990. Avec en tête de gondole des grands noms aussi divers que Sidney Bechett, Jacques Dutronc et Johnny.

Fondée après la guerre par des grands amoureux de musique – dont Charles Delaunay qui a légué ses collections à la BNF- la maison de disques Vogue se concentre au début sur le jazz. L’on apprend ainsi quelle hystérie Sidney Bechett pouvait déclencher bien avant Johnny, notamment lors de son concert gratuit à l’Olympia, pour fêter son 10 000e disque vendu en 1952. Vogue, c’est aussi le label adopté par des chanteurs français traditionnels comme Mouloudji, Pierre Perret ou Colette Renard, et puis tout de suite après eux par les yéyés : Françoise Hardy, Jacques Dutronc période « Fantômes » et après, ou encore Johnny. Vogue, c’est aussi de la musique classique, en 33 puis 45 tours, des BO de films, une collection de musique du monde d’avant-garde dans les années 1970 et un distributeurs de grands groupes étrangers lorsqu’il devient le canal des disques reprise, la maison de Dean Martin, ou Elektra (les doors). C’est également Vogue qui distribue Abba en France dans les années 1980. Employant jusqu’à 500 personnes dans ses usines de pressage de Villetaneuse, et pouvant fabriquer jusqu’à 100 000 disques par jour en cas de tube, Vogue s’est aussi implantée en Allemagne et en Autriche. Une formidable histoire à découvrir par l’image et le son (3 compilations sont à l’écoute) à la BNF.

Ne manquez pas les évènements qui ont lieu autour de l’exposition :
– mercredi 28 septembre, une journée d’étude sur le label de 14h30 à 18h
– les samedi 1, 8 et 15 octobre des sessions (15h-16) autour de tubes de la maison : « Et moi, et moi, et moi « de Dutronc / « Tous les garçons et les filles » de Françoise Hardy »/ et « Chez les yéyés » de Gainsbourg.
– samedi 15 octobre, un après midi en chansons avec entres autres Rodolphe Burger (16h30-18h).
Toutes les infos, ici.

Staff Benda Bilili à l’Olympia le 11 octobre 2011 !
Metallica et Lou Reed réunis pour The View
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *