Musique

Jacques Higelin , Dominique Mahut et Rodolphe Burger en concert de soutien au centre André Malraux de Sarajevo

30 avril 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Des têtes d’affiches telles que Rachid Taha, Jacques Higelin, Dominique Mahut ou encore Rodolphe Burger, se produiront le 3 mai 2010 à L’Alhambra pour un concert exceptionnel afin de soutenir le  centre culturel André Malraux de Sarajevo, créé en 1994 par Francis Bueb  en pleine guerre.

En écho à la clôture de l’exposition photographique présentée à l’espace Agnès B  » Notre histoire »  ,  sur le thème de la guerre en Bosnie mais aussi sur le rôle des photographes  sur place, un groupe éponyme les rejoindra , réuni pour le temps de  cette manifestation.

 « Les chanteurs et musiciens qui participent à ce concert ne sont pas étrangers à cette histoire. Sarajevo se rappelle encore leur venue en 2007 pour un concert à l’invitation  du centre André Malraux. C’est tout simplement qu’ils ont répondu présents pour celui-ci qui sera spécialement dédié à la mémoire et au devenir de cette ville de partage et de rencontre qu’est Sarajevo »

Pour Jacques Higelin »Francis Bueb a ouvert le Centre en 1994, en plein siège de la ville (qui a duré 4ans) pendant la guerre en Bosnie, pour que la Culture reste présente
malgré les massacres et pour aider ensuite tout un peuple à se reconstruire en invitant des artistes à venir là bas. »

L’intégralité des bénéfices du concert sera reversée au profit des actions du Centre Culturel André Malraux de Sarajevo.

Réservation

Au guichet de l’Alhambra (21 rue Yves Toudic – 75010 Paris), du mardi au vendredi de 11h à 19h et le samedi, dimanche et lundi uniquement les jours de concert. Par téléphone au (+33 1) 01 40 20 40 25. Prix des places : 28 €

Infos pratiques

Kelly Rowland et David Guetta réunis sur un nouveau titre
Les créateurs de South Park menacés de mort par des islamistes
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *