Musique
Good Time de Carly Rae Japsen, pas si good

Good Time de Carly Rae Japsen, pas si good

01 septembre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

De loin, cela a quelques accents de Digital Love des Daft Punk, de loin. De près, la chanteuse du tube de l’été Call me maybe nous offre un nouveau titre trop marketé. Mais voilà, que de façon incompréhensible, ça buzz.  2 millions de vues sur You Tube, sans même un clip.

Si Call me maybe fut un carton c’est grâce à une alliance impeccable d’un physique fort joli, d’un premier couplet plutôt bien mené, la suite fonctionnait bien à la faveur de l’été. L’automne et la reprise du travail devrait être moins favorable à Good Time. A l’avantage de la belle, on dira que sur ce titre, elle ne fait que seconder  Owl City.

Le duo balance des paroles vaines sur un titre binaire, et là, ça ne pardonne pas.

Serait-elle meilleure toute seule ? On le saura bientôt puisqu’elle sera en promo à Paris tout début septembre, avant la sortie, le 17, de son album Kiss,

Allez, Carly, sans rancune, on te fait un kiss, on oublie ce good time et on réécoute Call me maybe !

Les artivistes russes : lorsque créer c’est résister
Elle s’appelle Ruby, la nouvelle comédie des réalisateurs de Little Miss Sunshine
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture