Musique

FOCUS HELLFEST : le sludge et le stoner à l’honneur

26 mai 2010 | PAR Mikaël Faujour

Avec en point d’orgue le concert « John Garcia plays Kyuss », la petite scène Terrorizer Tent accueillera, pour la dernière journée du festival, une belle brochette de combos stoner et sludge… qui laisse espérer une surprise très excitante.

Si une majorité des metalheads du festival accourra sans aucun doute aux concerts des mastodontes sur les scènes principales (Kiss, Slayer, Motörhead), une moins nombreuse population d’initiés se rendra en priorité aux shows de groupes liés à l’un des plus excitants combos du metal de ces 20 dernières années : Kyuss.

À défaut d’être l’initiateur du genre, Kyuss en est à la fois le groupe le plus essentiel et le plus séminal, avec son metal du désert halluciné, lysergique, lourd et groovy. De sa scission en 1995, est née une tripotée de groupes excellents, chacun de ses membres creusant le sillon stoner dans un registre différent. Bien sûr, c’est Josh Homme qui est resté le plus populaire. Riffeur en série, il est le chef des indispensables Queens of the Stone Age, l’animateur des Desert Sessions où accourent les plus grands noms de la scène alternative, et enfin le guitariste/chanteur du power trio deluxe Them Crooked Vultures (avec Dave Grohl à la batterie et John Paul Jones à la basse).

Josh Homme ne sera pas du festival, mais trois des autres membres de Kyuss seront de la partie. L’ex-bassiste de Kyuss (et QOTSA) Nick Oliveri sera présent avec son déjanté Mondo Generator, pour assurer un concert diaboliquement énergique qui secouera joyeusement la foule. Ex-batteur de Kyuss, Brant Bjork jouera avec son combo (Brant Bjork & the Bros). Moins connu en France que les QOTSA et Mondo Generator, le groupe du chevelu/moustachu enchantera sans difficulté les néophytes que la curiosité pousserait vers la Terrorizer Tent.

Enfin, et c’est là le gros morceau de la soirée : le screamer John Garcia, voix de Kyuss, l’un des plus reconnaissables et des meilleurs chanteur de metal de ces deux dernières décennies. Après la dissolution de Kyuss, il a successivement chanté pour Slo Burn, Unida et Hermano, autres groupes cultes du stoner californien. Événement d’importance, le concert du projet « Garcia plays Kyuss » attirera les fans avides du groove irrésistible et torpide de Kyuss, qui snoberont sans scrupule le show de Kiss.

Toujours dans le registre stoner, mais bien moins connus, mais non moins dignes d’intérêt, joueront aussi Solace et les pionniers californiens de Yawning Man, influence majeure de Kyuss (leur batteur Alfredo Hernandez est d’ailleurs passé brièvement par Kyuss) et de sa descendance plurielle, Brant Bjork déclarant même en 2002 qu’il s’agissait du meilleur groupe qu’il ait jamais vu sur scène.

Moins groovy, plus sombre (et plus proche du doom metal), mais tout aussi nettement influencé par le son lourd et gras de Black Sabbath, seront présents des groupes sludge, dont Black Cobra. Dans ce registre, l’incontournable Crowbar sera le groupe phare, mené par l’aboyeur féroce Kirk Windstein.

Infos pratiques

Week-end en famille au pavillon des sessions
Ashton Kutcher dépassé par Britney Spears sur Twitter
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *