Musique

Eva, la nouvelle « Queen » de la scène urbaine française [Interview]

Eva, la nouvelle « Queen » de la scène urbaine française [Interview]

24 août 2019 | PAR Kevin Sonsa-Kini

La dernière fois que Toute la culture a rencontré Eva, c’était à l’occasion de son duo avec Lartiste intitulé « On Fleek ». Elle avait également connu un premier succès avec un premier single « Mood ». Quelques mois plus tard, la jeune artiste de 18 ans monte en puissance avec un premier opus « Queen » certifié disque d’or avec plus de 50 000 albums vendus en France. Et la chanteuse n’en finit plus de dépasser le million de vues sur YouTube. Rencontre chez Universal Music avec la nouvelle « Queen » de la scène urbaine française. 

Crédits Photo : ©New York Entertainment. 

Propos recueillis par Kevin Sonsa-Kini.  

-Tu sors ton premier album à seulement 18 ans, quel effet ça te fait ? 

Eva Queen: C’est bizarre mais je suis contente ! 

-Tu imaginais cela il y a un an ? 

Jamais de la vie ! C’était impossible pour moi de penser ça il y a un an. Je me voyais encore continuer mes études. 

-Dans cet album, tu invites des artistes tels que Lartiste, Franglish, KeBlack, Naza et Still Fresh. Comment se sont passées ces collaborations ? 

Elles se sont grave bien passées ! J’ai été ravie de faire un projet avec eux. Ils ont apporté chacun leur style dans l’album et je pense que les uns ont kiffé. 

-Parmi les quatorze chansons de l’album, si tu devais sélectionnées celle(s) qui te branche(nt) le plus, ce serait laquelle ou lesquelles ? 

Franchement, je les aime trop toutes ! Je ne peux pas dire que j’en préfère plus une qu’une autre parce que je suis vraiment en mode : « je les ai toutes kiffées ». 

J’imagine qu’il était inconcevable pour toi de faire cet album sans dédier une chanson à ta grande sœur Jazz. C’est ta principale supportrice ? 

-Oui avec mes parents et mes autres frères aussi. C’est ma famille quoi. Après Jazz elle est exposée avec moi du coup voilà. 

-C’est elle qui t’encourage le plus dans ta jeune carrière ? Elle te conseille ? 

Oui tout le temps. Elle me dit de continuer, ne pas lâcher et tout casser. 

-Quels sont les retours que tu as reçue sur cet album ? 

Les gens ont kiffé. J’ai été super contente des retours. Ils ont adoré la chanson que j’ai faite pour Jazz parce que c’est la plus personnelle, c’est celle qui a le plus touchée mon public. Après ils ont aimé « Alibi », « Kitoko » mon feat avec KeBlack et Naza parce que c’est une chanson d’ambiance qui rappelle l’été. En fait, chaque personnalité aime une musique. J’ai beaucoup de copines à moi qui aiment « Côté » avec Still Fresh. C’est leur préférée et elles l’écoutent en boucle. 

-Est-ce que grâce à cet opus tu arrives désormais à te faire un prénom dans le sens où les gens t’associent peut-être un peu moins à Jazz ?

Ouais ça y est je pense que les gens ont maintenant compris que j’étais vraiment dans la musique. Il y a des gens qui m’adhèrent et kiffent ma musique aussi. Et puis, un album ça permet aussi de faire une grande visibilité. C’est sûr qu’avec deux, trois ou quatre singles, ce n’est pas un album. Un album c’est un aboutissement de beaucoup de travail. 

-Aujourd’hui tu remercies toutes les personnes qui ont contribué à réaliser l’opus ? 

Oui, les personnes qui ont cru en moi surtout. Parce qu’il y a plein de gens qui n’ont pas cru en moi. Les personnes qui ont cru en moi, c’est grâce à eux aussi ce n’est pas toute seule. 

« En tant qu’artiste, il y a des choses que je ne peux plus faire alors que je pourrais être avec mes copines ». 

En tant que jeune artiste de 18 ans, à quoi ressemble la vie d’artiste ?

Je travaille beaucoup mais cette vie c’est comme tous les autres artistes je pense. Après pour moi étant jeune, c’est un peu plus compliqué parce qu’il y a des choses que je ne peux plus faire alors que je pourrais être avec mes copines. Je peux toujours faire des courses à Cannes parce qu’il n’y a pas énormément de monde. Mais pour aller au ciné, je suis toujours obligée de me cacher en mettant une casquette, une capuche…C’est toujours possible de faire des trucs mais on doit vivre différemment. 

-Tu serais prête à sacrifier l’école pour ta vie d’artiste ? 

Je n’appellerais pas ça un sacrifice en fait. Si tu vas à l’école c’est pour apprendre et continuer d’autres études pour avoir un métier. Mon métier je l’ai déjà et j’apprends tout le temps dans mon milieu en fait. Dans le monde de la musique, plus tu avances et plus tu chantes, plus tu fais de scènes, plus tu fais de feats, plus tu fais de studio et plus tu apprends. C’est comme l’école mais c’est celle de la musique. Il y a des gens qui ont fait ça toutes leurs vies et tu fais ça avec eux. 

-Tu prévois une tournée, des concerts ? 

Oui je pense. On travaille dessus pour savoir ce que je vais faire. 

Eva « Queen », sortie le 5 juillet 2019 (14 titres) : 1.Mood, 2.Alibi, 3.On Fleek feat Lartiste, 4.Balenciaga, 5.Promenade des anglais, 6.Fiable feat Franglish, 7.Paname, 8.Kitoko feat KeBlack et Naza, 9.Flex, 10. Bella, 11.Côté feat Still Fresh, 12.PMD, 13.Smile, 14. Jazz. 

La Mousson d’Été, événement francais en Europe de renommée internationale
La Mousson d’Été accueille l’islandais Tyrfingur Tyrfingsson pour « Bleus », Interview.
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *