Musique

Etienne de Crécy : My contribution To Global Warming

Etienne de Crécy : My contribution To Global Warming

04 mai 2012 | PAR Francois Colombi

Etienne de Crécy, l’un des pères fondateurs de la French Touch et fierté de la techno hexagonale fête ses 20 ans de carrière. A cette occasion, le dj sort un best of hors norme intitulé My Contribution To Global Warming. Retour sur un artiste très voire trop discret de la scène electro française.

Etienne de Crécy découvre la techno aux côtés de Philippe Zdar (Cassius) en 1993 dans une rave. Cet évènement le marque à jamais et commence alors une grande odyssée aux côtés de Air, de Cassius, et d’Alex Gopher.

Vingt ans ont passé, et le temps de Super Discount (1996) et Tempovision (2000) paraît bien loin pour le pionnier de la techno. Absent des bacs depuis 2004, mais toujours très présent sur les scènes et dans les clubs du monde entier, le dj sort les armes et propose une rétrospective de sa carrière.

Appelé My Contribution To Global Warming (Ma Contribution Au Réchauffement de la Planète), le coffret se présente sous la forme de 5 CD (ou de 6 vinyles pour les puristes). Il justifie le titre de deux manières, la première est par son rôle dj qui réchauffe les gens en dansant. La seconde, c’est par son bilan carbone qu’il déplore vu le nombre d’avions qu’il prend pour assurer ses concerts.

Techniquement parlant, le best of est composé d’un disque contenant les meilleurs morceaux de l’artiste, de deux autres sur lesquels on retrouve des inédits de 1992 à 2011, et encore deux contenant les meilleurs remix.

Moins médiatisé que ses collègues contemporains Daft Punk, Justice ou David Guetta, Etienne de Crécy se défend de vouloir rester dans une house proche de celle de ses débuts. Dans celle-là, il se souvient des raves dans lesquelles la musique importait plus que la tête du DJ.

Rétrospective pointue et indispensable pour tous les fans, c’est encore en club que sa musique s’écoute le mieux. C’est pourquoi pour fêter dignement cet anniversaire, il sera pour la première fois en concert le 13 octobre à l’Olympia, toujours dans son cube qui fait la renommée de ses performances scéniques.

Journée d’étude sur Artemisia Gentileschi le 30 mai à l’Institut culturel italien
Camille Laurens parle de la création à l’Oeuvre, le 14 mai à la BPI
Francois Colombi

One thought on “Etienne de Crécy : My contribution To Global Warming”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *