Musique

Dean et Britta ont fait rêver Warhol à Saint-Eustache

16 juillet 2009 | PAR Mikaël Faujour

Cadre inhabituel pour rock velouté. Dans le cadre du festival Paris Quartier d’été,  l’église Saint-Eustache offrait sa nef aux Américains Dean & Britta pour un hommage à l’un des plus grands dandys du XXe siècle, Andy Warhol. Un concept simple : jouer l’accompagnement musical aux Screen Tests (portraits filmés de personnalités de l’entourage warholien, d’Edie Sedgwick et Denis Hopper à Nico ou Lou Reed) projetés sur écran géant en surplomb du groupe.

Autant dire que, sans tirer parti pleinement du lieu, les New-yorkais ont enchanté, en déployant leurs – très velvetiennes – rêveries musicales, mâtinées de beats et nappages électro devant un public sage et serein, dont une bonne partie assise sur des tapis y étendus.

Les portraits filmés, qui paraîtraient « secs » sans cet accompagnement musical, y gagnaient en épaisseur, révélant des visages – tantôt jeu & masque et tantôt nudité de l’âme – parfois touchants, dérisoires ou mystérieux.

Si Dean & Britta n’ont pas inventé la poudre, le duo – et ses musiciens – développe un très plaisant rock psychédélique qui évoque par instants Mazzy Star, ce joyau velvetien des années 90 dont il est impossible de se lasser. Il est à recommander chaudement d’aller les voir ce soir et demain soir à l’église Saint-Eustache (Ier arrondissement)… et de les découvrir sur leur site MySpace.

Orelsan répond à la polémique … en musique
Emmy Awards : et les nommés sont…
Mikaël Faujour

One thought on “Dean et Britta ont fait rêver Warhol à Saint-Eustache”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *