Classique

Philia Trio, Elise Bertrand, Mao Nishizawa… L’édition 2019 du concours Bellan a récompensé ses lauréats

Philia Trio, Elise Bertrand, Mao Nishizawa… L’édition 2019 du concours Bellan a récompensé ses lauréats

07 novembre 2019 | PAR Christophe Dard

Le samedi 2 novembre, la 93ème édition du concours international de musique et d’art dramatique a couronné les lauréats, solistes ou ensembles, venus des quatre coins du monde. Le gala de clôture, à Saint-Cloud, a montré la virtuosité des impétrants et la grande variété des disciplines, des styles et des instruments représentés au sein de ce concours devenu le passage obligé de tous les jeunes musiciens et futurs grands noms de la musique.

 

©Emmanuel Schmitt

 

A l’instar de Hélène Berger, fondatrice et directrice artistique du Cap Ferret Music Festival, les sourires et l’élégance avaient leur carton d’invitation sur la grande photo de famille de la soirée de clôture de la 93ème édition du concours Bellan, devant une salle comble et ravie par l’invité le plus remarqué de la soirée, la musique. L’auditorium des Avelines, au conservatoire de Saint-Cloud, a vu passer, samedi 2 novembre, celles et ceux qui inscriront leurs noms à la prestigieuse liste des lauréats du concours de musique et de déclamation fondé en 1926 par Leopold Bellan, un industriel et homme politique qui voulait donner à tout le monde un accès à la culture, l’une des conditions essentielles pour accéder à la liberté. Olivier Messiaen, Eric Artz, Brigitte Engerer, Michel Polnareff, Jean-Laurent Cochet, Barbara… Ces quelques noms rappellent que le concours Bellan est une encyclopédie de la musique contemporaine dont le charme lui donne tous les partenaires qu’elle souhaite, violoncelle, guitare, piano, violon… quand elle ne donne pas de la voix. Jusqu’en 1950, certains lauréats ont même eu le privilège de se voir remettre leurs prix par le Président de la République ou un ministre.

 

Cette année encore, il n’a pas été facile de faire un choix parmi les candidats du concours, classés en onze disciplines, et qui connaît depuis cinq ans un regain d’inscriptions grâce à l’association Lancer d’art. Mais il a fallu départager au sein d’un jury prestigieux, composé notamment du pianiste international et directeur artistique Alexandre Paley, de la présidente de Osaka International Music Competition, Yoko Kitano, de la directrice artistique de Piano City Milano, Ricciarda Belgiojoso, de la directrice de l’Escola Professional Musica de Gandia, Silvia Montaner, du président de Musica Europa Les Arts, Piero Grazzini, et de professeurs des plus grandes académies de musique du monde.

 

©Emmanuel Schmitt

 

Parmi les artistes récompensés, le Philia Trio (Théo Ould à l’accordéon, Luka Ispir au violon et Lisa Strauss au violoncelle) et La Récréation (un ensemble avec de la flûte, du cor, de la clarinette, du piano, du basson et du hautbois) ont remporté le prix d’honneur de musique de chambre. L’ensemble Aigal a décroché le prix d’honneur dans la catégorie vocale. Danaé Monnié, Julie Mathé, Clémentine Poul, Camille Souquère, Astrid Dupuis, Sarah Gal et Astrid Fournier Laroque composent cet ensemble vocal de solistes exclusivement féminin. Cassie Martin, qui a débuté sa formation à la guitare à l’âge de cinq ans, remporte aussi un prix d’honneur tout comme des artistes venus de Corée, dans d’autres disciplines (Jungwoo Choi, Hyena Cho, Dongnam Hwang et Yong Kim) ou de Taiwan pour la violoniste Anny Chen.
A seulement 18 ans, la violoniste Elise Bertrand, également compositrice, repart du Bellan avec le premier prix spécial du jury tout comme la soprano Mao Nishizawa au chant et l’ensemble féminin Le Miroir pour les ensembles vocaux. L’ensemble Hélianthe, composé de saxophones et de percussions, remporte la mention spéciale du jury.

 

Les lauréats du concours Bellan 2019: 

PRIX D’HONNEUR:
Musique de chambre : Philia Trio, La Récréation
Violoncelle : Jungwoo Choi
Ensemble vocal : Ensemble Aigal
Guitare : Cassie Martin
Piano : Hyena Cho
Chant : Dongnam Hwang et Kim Yong
Violon : Anny Chen
Composition : Mariane Riss

 

PREMIER PRIX :
Spécial du jury violon : Elise Bertrand
Spécial du jury chant : Mao Nishizawa
Jeune espoir chant : Matthieu Le Levreur
Spécial du jury ensembles vocaux : Ensemble Le Miroir
Prix jeune espoir jazz : The Young Trio
Mention spéciale du jury : Ensemble Hélianthe
Prix du public : Philia Trio ex æquo avec Anny Chen

 

SECOND PRIX :
Prix jeune espoir groupes vocaux : Maîtrise de Limay
Prix jeune espoir guitare : Paolo Besson

 

Invitations organisations partenaires (bourses, résidences ou concerts) :
Université de Vienne (Autriche): Cassie Martin et Anny Chen
Orchestre du CRR de Paris : Elise Bertrand
Organisation Triumph : Paolo Besson, Mao Nishizawa, Hyena Cho
Théâtre Saint Bonnet (Bourges) : Hyena Cho
Les concerts de Saint-Cloud : Ensemble vocal Le Miroir, Paolo Besson
Polifonia (Aquitaine) : Philia Trio, Duo MFA (duo de guitare)
Casa de la Marquesa, Gandia (Espagne) : Hyena Cho
Cap Ferret Open et Festival : Philia Trio, Cassie Martin, Matthieu Le Levreur et l’ensemble vocal Aigal

 

Christophe Dard

Les vernissages de la semaine du 7 novembre 2019
Jérémy Gobé & Andrea Mastrovito investissent la Fondation Bullukian pour la Biennale de Lyon
Christophe Dard
Diplômé d'un Master d'histoire contemporaine et d'une école de radio, Christophe est journaliste, passé notamment par Europe 1. Il travaille depuis 2013 pour Toute la Culture. Compte Instagram : https://www.instagram.com/christophe_dard/?hl=fr

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *