Classique
Musique Française en Provence, jour 2 : Soirée Poulenc

Musique Française en Provence, jour 2 : Soirée Poulenc

07 août 2013 | PAR Laurent Deburge

Nous avons retrouvé avec bonheur nos Anges musiciens : la soprano Aude Fabre, le baryton Richard Rittelman et le pianiste Franck Villard, pour une soirée consacrée aux mélodies du subtil Francis Poulenc et aux poètes qu’il a mis en musique tels Apollinaire, Eluard, Carême, Aragon et Louise de Vilmorin.

[rating=5]

En fait de récital, nous avons eu droit à un véritable spectacle habilement composé autour de la lecture d’un texte de Louise de Vilmorin, « Le Cœur de la Soirée », par celle qu’on ne présente plus, l’inestimable Céline Chéenne, dièse inattendu de cette soirée fabuleuse. La comédienne, vénérée notamment par les adeptes d’Olivier Py, a été le fil d’Ariane conduisant des « Fiançailles pour rire » (1943), interprétées par Aude Fabre, aux égrillardes « Chansons gaillardes » (1925-1926), parfaitement servies par la fougue malicieuse de Richard Rittelmann. Le spectacle s’est terminé avec le magnifique « C. » d’Aragon, par Aude Fabre.

Découvrir les mélodies de Poulenc, c’est entrer dans l’univers de la couleur, où le lyrisme le dispute à l’ironie, la musique apportant aux vers d’Apollinaire, dans « Banalités » (1940) par exemple, des lumières et d’étonnants contre-jours.

Il faut souligner encore la qualité expressive exceptionnelle des solistes, menés par Franck Villard, qui excelle dans ce répertoire français, célébrant ainsi les fiançailles de la couleur et de la nuance.

Ce soir, nous découvrirons une œuvre du compositeur suisse Frank Martin, sur un texte de Rilke, interprété par la mezzo Sandrine Sutter et dont la traduction sera lue par un autre comédien cher à Olivier Py, Philippe Girard.

En bonus, un entretien de Poulenc lors de la création de « La Courte Paille » (1960).

Sofia Coppola pour Louis Vuitton en collection particulière
C’est bientôt la Braderie de Lille !
Laurent Deburge

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture