Actu
C’est bientôt la Braderie de Lille !

C’est bientôt la Braderie de Lille !

07 août 2013 | PAR Audrey Chaix

maxime dufour photographies_20080906_2416 Chaque année, le premier week-end de septembre, le centre-ville de Lille se transforme en une gigantesque braderie, attirant plus de 2 millions de visiteurs venus du monde entier. Tout s’achète, tout se vend à la Braderie, à condition de savoir négocier et d’avoir de bonnes chaussures ! Une tradition qui remonte au Moyen-Âge, la Braderie de Lille est l’un des rendez-vous incontournables de la métropole lilloise.

Si le boulevard Jean-Baptiste Lebas et l’Esplanade de la Citadelle sont réservés aux brocanteurs professionnels, de nombreux particuliers descendent sur le trottoir devant chez eux et déballent les trésors de leurs greniers. Des associations présentent leurs activités dans les villages associatifs (situés principalement autour de la mairie), et les commerçants sortent leurs étals devant leurs boutiques pour proposer de bonnes affaires. Des kilomètres et des kilomètres de stands où se rencontrent chineurs et bradeux.

La Braderie de Lille est un immense marché de puces, mais aussi un moment festif et chaleureux. Elle débute le samedi matin avec le départ du semi-marathon, et dure non stop jusqu’au dimanche à 23h. De nombreuses traditions y sont rattachées, la plus emblématique étant la dégustation de moules frites, avec le concours de la plus haute pile de coquilles de moules.

La Ville de Lille propose un mini-site très pratique, avec la possibilité de télécharger une application gratuite ainsi que le plan de la Braderie. Rendez-vous le 31 août pour la plus belle fête du Nord de l’Europe !

Photos : © maxime dufour photographies et © Laurent Ghesquière

Infos pratiques

Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais
Le Bal
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *