Chansons

Vanessa Paradis séduit l’Olympia en toute simplicité                   

Vanessa Paradis séduit l’Olympia en toute simplicité                   

23 juin 2019 | PAR Sarah Dray

Ce samedi 22 juin 2019, Vanessa Paradis a retrouvé l’Olympia pour une série de sept concerts, suite à son album Les Sources sorti le 16 novembre dernier. Égale à elle-même, elle a enchanté le public avec toute l’énergie et toute la simplicité qu’on lui connait.

À l’écoute de l’album Les sources un peu mélancolique, on aurait pu s’attendre à une ambiance feutrée et calme pour ce début de tournée de Vanessa Paradis, mais c’était sans connaitre l’énergie incroyable de la chanteuse et de son public.

Dès les premiers morceaux, Vanessa allume un Incendie qui ne s’éteindra pas. Chaque spectateur de l’Olympia a un siège mais tout le monde est debout et personne n’en cache son plaisir d’être présent dans la salle.

Sur scène, Vanessa est radieuse, elle enchaîne les chansons avec grâce. Celles du nouvelle album, qu’elle rend plus rythmées et plus énergiques, et que la chaleur des cuivres et de la contrebasse rendent moins tristes. Et les anciennes, celles pour lesquelles le public l’aime et la suit depuis des années et auxquelles elle donne un nouveau souffle.

Il y a l’époque de ses débuts : le fameux Joe le taxi est dans la sélection, bien évidemment ; l’époque Gainsbourg, mais aussi la période Lenny Kravitz, qu’on a moins l’habitude de l’entendre chanter sur scène. Elle consacre un medley rock et électrisant à cette période.

Si Vanessa paradis est toujours la même, elle a pris de l’assurance, et il semble qu’elle ait enfin assumé tout son répertoire, de Joe le Taxi à Ces mots simples, il y a un continuum et une cohérence. La maturité diront certains, mais il semble plus que ce soit l’amour et le bonheur qui en sont à l’origine. La béatitude dont elle parlait dans son album Bliss qui date de l’année 2000 se lit sur son visage.

Ce qui est immuable dans le temps, c’est la voix unique, chaude et sincère de l’artiste à laquelle l’intimité de l’Olympia sied parfaitement. Comme elle dit sans sa chanson en italien Mio Cuore, et comme elle l’évoque sur les planches, « le cœur ne ment pas ». Ainsi, la voix de Vanessa Paradis ne ment pas, et elle parle à notre cœur. On sent aussi cette simplicité et cette sincérité dans son approche de la scène, à chaque titre elle met en avant ses musiciens et elle remercie le public pour sa participation

Un public qui est ravi de donner de la voix, dès que la chanteuse lui tend le micro et qui connait, bien entendu, les paroles sur le bout des doigts.

Avec une telle entrée en matière, on peut être surs que cette nouvelle tournée sera un grand succès, Les 6 autres dates à L’Olympia se joueront à guichet fermé, les fans parisiens devront donc attendre cet hiver pour aller applaudir Vanessa Paradis au Casino de Paris.

visuel : pochette de l’album Les Sources

Pour le Festival des Ecoles, Paul Francesconi invente un conte traditionnel féerique et bouleversant
Le visage assoiffé passe les crèmes hydratantes au banc d’essai
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *