Musique

Ça jazz toujours à Saint-Germain-des-Prés

Ça jazz toujours à Saint-Germain-des-Prés

29 mars 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

12 ans déjà que le festival parisien essaime le jazz dans le mythique quartier Saint Germain. Il fallait s’en rendre compte, l’image de la capitale n’en est que plus belle. C’est pourquoi, Jazz à Saint Germain des Prés devient … Jazz à Saint Germain des Prés … Paris sous les bons auspices renouvelés de la Fondation BNP Paribas

L’alliance est parfaite : du payant et du gratuit, des stars du jazz et des découvertes, des expos et des débats, le tout dans des lieux charismatiques reliés par le piano.
L’ouverture de cette édition sera girly avec une première journée entièrement gratuite. Cette session  » jazz au féminin » se déroulera Place Saint-Germain-des-Prés tout l’après-midi. Vous pourrez faire entre les concerts de Kicca et Intrigo, Nidi O Quartet et Ilene Barnes, un petit tour à la boutique Richart pour une dégustation Jazz et Chocolat.

Du côté des têtes d’affiche, on attend Monty Alexander qui fêtera ses 50 ans de carrière sur la scène de L’Odéon, le saxophoniste Jacques Scwarz-Bart Quartet fêtera la sortie de son album The art of dreaming à l’Institut océanographique. Yaron Herman en quartet se produira à la Maison des Cultures du Monde. La nouvelle voix du jazz Raphaëlle Atlan fera voler les avions à l’aéroport Paris-Orly, terminal ouest suivie par Groove Catchers… sur terre, bien qu’il ait déjà joué au fond d’une fosse d’essais de réacteurs de fusée de 60 mètres de fond lors de l’inauguration de l’usine où l’on fabrique la fusée Ariane, on retrouvera Laurent De Wilde accompagné de Stefano di Battista pour une rencontre à l’église Saint-Germain-Des-Prés. Encore une voix avec Cécilia Bertolini qui viendra présenter son nouvel opus  » Gotta do it ». Elle sera à la Maison des Cultures du Monde tout comme le chanteur américain Kurt Elling.

Et les cordes dans tout ça ? Elles seront bien là le mercredi 30 mai avec le violon de Fiona Monbet et la guitare de Richard Manet. Mais bon, nous l’annoncions en chapeau, la note donnée est celle du piano, alors, nous attendrons les concerts de Jacky Terrasson et Bojan Z Solo (suivi de Bojan Z trio), et le pianiste d’Avishai Cohen : Shai Maestro.

Le festival jouera  hors les murs avec deux types d’évènements tout à fait différents. D’abord un concert culte réunissant Ahmad Jamal et Yusef Lateef , « 173 ans à eux deux », le 27 juin à L’Olympia s’il vous plait. Ensuite, l’esprit partage offrira aux détenus de la maison d’arrêt des femmes de Versailles un concert du quartet Yan Cole Quartet et à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy le trio Steve Verbeke. L’évènement se déroule en lien avec le service de probation et d’insertion pénitentiaire, et cela depuis six ans déjà.

Qui dit festival dit fête, alors, le jazz résonnera jusque dans le trendy hôtel Bel Ami ou dans le plus bling bling UCS Club Live Music/ Mix Montparnasse pour une soirée hip-hop jazz. Du côté des tarifs, la moitié des concerts sont gratuits, pour le reste, un pass découverte permettra d’assister à trois concerts pour 36 euros… Alors… ?

Les Sorties du week-end du 30 mars
Jean Reno dans une série sur TF1
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

3 thoughts on “Ça jazz toujours à Saint-Germain-des-Prés”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *