Musique
Branchez les guitares accordez vos basses, The Rebels of Tijuana débarquent

Branchez les guitares accordez vos basses, The Rebels of Tijuana débarquent

23 février 2011 | PAR Floriane Gillette

The Rebels of Tijuana se sont cinq garçons de la région lyonnaise qui tendance retro ou pas jouent un bon vieux rock’n roll inspiré des années 50-60.

Surfer sur la tendance, ce n’était pas l’objectif premier du groupe The Rebels of Tijuana. Eux, ce qu’ils aiment c’est le vrai rock’n roll, un peu sale et poussiéreux comme on en fait au fond du garage de papa avec les copains le samedi après-midi. Certes, on ne peut pas le nier, l’album Where did this Trip go wrong ? dégage un parfum sixties qui n’est pas sans rappeler le son des Doors.  La filiation avec The Brian Jonestown Massacre n’est pas loin non plus. Des inspirations voire des modèles qui n’empêchent pas le groupe de proposer une musique plus personnelle. L’album est une invitation au voyage, un road trip sur la côte ouest américaine, la cadillac de la pochette évoque d’ailleurs cette envie d’évasion .

Alex, Olive, Long John, Jules et Julien, manient les traditionnelles guitares, basses et batteries mais s’amusent aussi avec l’harmonica et le banjo. Le tout accompagne des textes en anglais. Un choix assumé qui allait de paire avec leurs influences, le disque a d’ailleurs été enregistré outre-Manche. Les garçons ne renient pas pour autant la langue de Molière. En 2009, ils avaient fait une toute première incursion avec le titre « J’adore ce flic », une mélodie qui évoque l’univers  de Nino Ferrer.

Après plusieurs turbulences  et quelques mésententes lors de l’enregistrement de Where did this Trip go wrong ? La formation s’est quelque peu renouvelée. La bonne humeur revenue, The Rebels of Tijuana sont prêts à arpenter les scènes de France et de Navarre.

 

 

Concert : 24 février Kitsuné Maison En Vrai 9ème !
Paul de Greg Mottola une comédie très sympathique
Floriane Gillette

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture