Musique

50 Cent en concert privé pour Universal Mobile au Showcase

28 novembre 2009 | PAR Yaël Hirsch

Vendredi 27 novembre, Universal mobile et Bouygues ont offert un concert privé du gangsta rappeur et producteur new-yorkais à leurs clients. Le concert avait lieu au Showcase, sous le pont de l’Alma. La boîte à sorties y était. Photos d’ une ambiance très sage.

universalL’homme qui a vendu 35 millions de disques donnait un concert privé hier soir, au Showcase, pour les accros de leur universal mobile.

20h :  Ouverture des portes.Pas de hordes de fans en délire mais des jolies files d’attente bien dessinées et orientées avec maestria par un service de sécurité très efficace.

50-cent-concert-prive-1

20h05 (oui… quand on vient comme journaliste, on passe facilement jusqu’à la porte d’entrée) : ambiance lounge très calme, long bar élégant, musique feutrée,  fauteuils confortables et sol propre, avec vue sur le pont de l’Alma. Où l’on réalise que le Showcase vide est un salon très agréable.

50-cent-concert-prive-2

20h15 : Essais acoustiques sur la scène. Tout est prêt.

50-cent-concert-prive-5

20h45 : Ca se remplit un peu. La foule est un mélange de dandys parisiens au jean savamment déchiré sur leurs Berlutti, et de rappeurs à la française (avec casquette…).

21h30 : Toujours l’attente et une ambiance très très bon enfant.

21h45 : Un groupe au nom inconnu chauffe la salle en lui faisant lever les mains et chantonner. Le chanteur se donne du mal pour parler au public de « Pâhâris », demande du soleil, et fustige les mecs de 25 ans qui veulent déjà se mettre à la retraite au lieu d’être les rois du dancefloor dans ses chansons.

22h15 : On nous annonce 50 cent. Les lumières s’éteignent puis se rallument. Suspense. Elles s’éteignent encore et comme plusieurs vrais rappeurs parlant américain sont dans la salle, on commence à croire qu’IL va arriver.

50-cent-concert-prive-3

22h30 : A l’heure donc, 50 cent et deux camarades lèvent le bras sur la scène. Il est difficile de les voir. Mais on entend les tubes. Essayer de grimper sur le bar ou les canapés est gentillement mais fermement proscrit par la sécurité.

Pas de folie donc, mais une star américaine pro sans plus chantant ses tubes pour un public un peu ensommeillé.L’avantage de cette déception ? Pas de surexcitation avant de rejoindre le lit. Finalement, même à 15 ans, on peut préférer se retirer sereinement de la nuit active, plutôt que de jouer les gangsters du dancefloor.

Le casting du siècle
Bernadette Laffont amoureuse d’un jeune homme de 25 ans dans « Bazar »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “50 Cent en concert privé pour Universal Mobile au Showcase”

Commentaire(s)

  • Etienne

    Chanteur pas vraiment inconnu en première partie désolé, Féfé du Saian Supa Crew. Pour une première partie, c’était une très bonne première partie ! Par contre, il est vrai que Fifty a fait du Fifty, pro et sans éclats.

    novembre 30, 2009 at 12 h 49 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *