Livres
[Portrait] Elisabeth Roudinesco, freudienne à toute épreuve

[Portrait] Elisabeth Roudinesco, freudienne à toute épreuve

18 décembre 2014 | PAR Marie-Lucie Walch

Mardi 16 décembre, l’écrivain et spécialiste de la psychanalyse a reçu des mains de Pierre Leroy le Prix Décembre pour  Sigmund Freud, en son temps et dans le nôtre paru le 11 septembre 2014 aux éditions du Seuil . Portrait d’une chercheuse passionnée, bourreau de travail.

freud

Issue d’une famille de médecin (son père est généraliste, sa mère est pédo-psychiatre), cette étudiante de Deleuze, de Certeau et Foucault a toujours baigné dans un environnement empreint de psychanalyse. Il lui parait alors naturel d’aborder ses sujets de prédilection, Freud et la psychanalyse, d’une manière toute personnelle, avec familiarité et aisance, ce que lui ont parfois reproché certains professionnels.

En publiant son livre à sur la vie de Freud que dirige son compagnon Olivier Bétourné, Elisabeth Roudinesco comble un vide éditorial car il s’est écoulé 23 ans depuis la dernière biographie du père de la psychanalyse,  Freud. Une vie de Peter GayPour ce faire, elle n’hésite pas à se rendre à Washington et à se plonger dans les archives de la Bibliothèque du Congrès, ce qui n’avait jamais été fait auparavant par une française. Cette enseignante d’origine roumaine avait déjà écrit une autre biographie, celle de Jacques Lacan, Esquisse d’une vie. En fait d’esquisse, elle fournit un ouvrage de 723 pages. C’est qu’Elisabeth Roudinesco ne lésine pas sur les pavés. Entre 1982 et 2012, elle travaille à une Histoire de la psychanalyse en France, un essai Histoire d’un système de pensée; collabore avec Michel Plon pour établir un Dictionnaire de la Psychanalyse. Ses livres sont traduit dans 25 langues. Loin des clichés du chercheur poussiéreux et reclus derrière ses bouquins, la directrice de recherches à l’Université de Paris-VII est régulièrement invitée sur les ondes de France Culture. Son avis d’expert est sollicitée dans de nombreux médias (Le Point, Le Monde, Libération). Intellectuelle engagée, elle soutient en 2011 l’idée selon laquelle Lacan l’athée « eût souhaité” des funérailles catholiques, ce qui lui vaut un procès pour diffamation porté par Judith et Jacques-Alain Miller. Au tout début de sa carrière, elle organise un cycle de conférences intitulé Pour Marx, afin de lutter contre une « vision du communisme qui n’était pas du tout la [s]ienne » comme elle le confie en 2006 dans un entretien pour la revue Raisons Politiques. Elle s’investit également dans le projet de loi du mariage pour personnes du même sexe, en s’appuyant sur des arguments relevant de la psychologique.

Faite chevalier de la légion d’honneur et récompensée du Prix des Prix 2014 à 70 ans, l’enseignante ne paraît pas penser à la retraite, et poursuit ses travaux de recherche.

La Fête du Graphisme 2015 s’annonce bien remplie
Le Nao de Brown
Marie-Lucie Walch

2 thoughts on “[Portrait] Elisabeth Roudinesco, freudienne à toute épreuve”

Commentaire(s)

  • La psychanalyse a été désavouée en 2010 par la Haute Autorité de Santé pour sa fausse prétention à pouvoir soigner l’autisme ! Elle a fait l’objet d’un rapport de l’INSERM en 2004 qui démontre qu’elle est sans efficacité sur le plan thérapeutique. En 1980, toutes les références freudiennes ont été retirées du DSM III pour leur absence de scientificité. Toutefois, la psychanalyse est partout présente dans les questions et nos débats de société. Les médias s’en font les porte-paroles à outrance et parfois même les émissaires ! Par contre, les médias étouffent généralement les impostures, les escroqueries et les mensonges de la psychanalyse…

    Au final, retenons que la psychanalyse n’est que charlatanisme.

    décembre 19, 2014 at 15 h 55 min
  • Bouh!LaPsychanalyse!Bouh!

    Monsieur.
    Je remarque que vos commentaires sont visibles sur tous les articles qui traitent de près ou de loin de la psychanalyse sur ce site.
    Je ne comprends pas votre phrase « pourtant la psychanalyse est partout ». Vous êtes envahi c’est cela ? Si vous avez l’impression que les psychanalystes sont partout, sachez le : tout le monde sont psychalanystes !
    (Relisez Desproges, ça vous fera du bien)

    décembre 19, 2014 at 17 h 57 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture