Livres

Olle Lönnaeus : un nouvel auteur policier sudéois à découvrir chez Liana Levi

25 septembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Après Stieg Larsson, Henning Mankell, Kjell Eriksson, ou encore Camilla Läckberg, Olle Lönnaeus est la nouvelle coqueluche sudéoise du roman policier. Vainqueur du prix du premier roman de la Swedish Xrime Writer’s Academy son roman « Ce qu’il faut expier » est déjà traduit en 7 langue. Atterrissage dans la sphère française le 13 octobre prochain chez Liana Levi.

Après le meurtre de ses parents adoptifs, Konrad Jonsson revient dans sa petite ville natale, Tomelilla. Lui qui a voyagé dans le monde entier après avoir fui définitivement ses origines se retrouve directement confronté à son passé. A Tomelilla, il retrouve son meilleur ami d’enfance, une flamme de jeunesse et même un vieux journaliste resté tel quel et capable de l’iader à enquêter sur la mort de ses parents adoptifs. Ce décès brusque et brutal ramène cet homme mur à la disparition soudaine et douloureuse de sa mère, juste avant qu’il soit adopté. D’origine polonaise et probablement prostituée, cette dernière a disparu de la ville sans laisser de traces. A-t-elle aussi été assassinée? C’est une double enquête que commence Konrad Jonsson.

Olle Lönnaeus met en scène sa propre bourgade avec un vrai talent pour conter l’étouffement. Ambiance fraises sauvages revues à la sauce noire, vieux néo-nazis décatis et belles amitiés interrompues trop vite, les 400 pages de « Ce qu’il faut expier » contiennent tous les éléments nécessaires pour tenir leur lecteur en haleine. Un polar bien construit.

Olle Lönnaeus, « Ce qu’il faut expier », trad. Ophélie Alègre, Liana Levi, 400 p., 21 euros. Sortie le 13 octobre 2011.

SNCF : Une Carte 12-30 ans vendue en édition limitée pour les 30 ans du TGV
Le « Nevermind » de Nirvana fête ses 20 ans !
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *