Mangas

« Mario » tome 1 : Super Mario burlesque!!!

« Mario » tome 1 : Super Mario burlesque!!!

06 mars 2015 | PAR La Rédaction

Beaucoup connaissent Mario, mais qui a déjà lu un manga sur Mario ? Certainement très peu . C’est pour combler ce manque que Yukio Sawada a eu l’idée dans les années 1990 de s’attaquer à cette mascotte en développant Super Mario : Manga Adventures. Un manga pour petits et grands qui est une adaptation du célèbre jeu vidéo de Nintendo dans une version ironique, mais fidèle au jeu vidéo. Éditée pour la première fois en France aux Éditions Soleil Manga, cette série en cours au Japon comporte déjà 48 tomes !

[rating=3.5]

super-mario-manga-adventure-1-soleilSuper Mario : Manga Adventures c’est avant tout du fun, du rire, beaucoup de dérision et tout ce que Nintendo n’a jamais osé « pixéliser » dans ses jeux vidéo.

De la même manière que le jeu vidéo, le manga raconte l’histoire de Mario, Luigi et Yoshi, tous les trois partis secourir la princesse Peach des griffes de l’odieux Bowser (Bowser apparaît dans ce manga très amoureux de Peach). S’engage alors pour eux une aventure pleine de rebondissements, dans laquelle ils devront affronter d’une manière comique de nombreux sbires de Bowser. Très inspiré du jeu Super Mario World sortie en 1990 sur Super Nintendo, le manga relève d’innombrables gags tirés du jeu, créant un parallèle ludique parfaitement adaptée à ce genre de récit. En ce sens il est question de découvrir des combats contre des ennemis connus de tous comme la plante carnivore, des tortues Koopa troopa, les zombies Skelerex, le fameux magicien Kamek et d’autre moins présents dans les esprits comme Iggy Koopa (une version punk du Koopa troopa), les Para Goomba (des bonhommes champignons ailés marron), Lakitu (la tortue à lunette qui vous balance des choses sur la tête), ou encore Indy la Taupe, les frères Marto volant et le Boss Norton la tortue géante… Il s’agit également de découvrir les attaques spéciales de Mario comme le rolling attack, les boules de feux, le Nunchaku manettes Super Nintendo, le Fire punchFlying Body attack

Ainsi, au-delà du côté burlesque et très léger du récit qui se structure autour de la narration enfantine, ce manga est l’occasion de se remettre dans les lexiques très précis de Mario et son univers particulier. En ce sens vous aurez alors la possibilité de découvrir les noms de tous les protagonistes de la série et leurs attaques spéciales.

Dans le fond, la principale force de ce manga est de jouer sur les souvenirs des jeux Mario, afin de mettre en dérision tous les fondements que l’on pouvait avoir dessus. En cela, l’auteur n’hésite pas à mettre en avant une panoplie hallucinante d’ennemis que l’on prend beaucoup de plaisir à découvrir ou à redécouvrir, dans des situations comiques des plus invraisemblables. Des situations qui feraient rougir Nintendo tellement elles sont loufoques et hilarantes. Ce côté très Cosby-Show et espiègle permet à l’auteur d’asseoir son récit d’une manière totalement décalée, mais sacrément accrocheuse.

Graphiquement, les dessins sont de toute beauté et ressemblent à Dr Slump d’Akira Toriyama. Par contre la composition des planches et le rythme effréné de la narration, est un frein à la compréhension du récit et des gags. Le lecteur se perd souvent dans l’avalanche d’informations ou de non-informations des planches… Un point négatif qui est peut-être une erreur de jeunesse. Le deuxième tome nous permettra certainement une meilleure lecture… Espérons-le, Mario en vaut bien la peine.

En tout état de cause, les enfants peuvent lire ce manga sans problème, les vrais fans s’amuseront à le lire, et les non-initiés resteront non-initiés…

Furyo

Informations pratiques :

Dessin : SAWADA YukioScénario : NINTENDO, Super Mario : Manga Adventures, Soleil manga, Collection: Soleil – J-Video, Genre: Comédie, Aventure Date de publication: 03 Décembre 2014, Illustration: 192 pages n&b, 6€95

Visuel : UPER MARIO KUN © 1991 Yukio SAWADA / SHOGAKUKAN

EXPOFRANCE 2025: candidature de la France pour l’exposition universelle
Gagnez 3×2 places pour voir « Dios Proveerà » de David Bobée lors du festival Spring au théâtre de Caen le 15 mars
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *