Mangas
« Liselotte et la forêt des sorcières » Tome 1 : Il était une fois…

« Liselotte et la forêt des sorcières » Tome 1 : Il était une fois…

01 décembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Le mois de novembre voit le retour d’une grande dame du shôjo (manga pour jeune fille) en la personne de Natsuki Takaya, célèbre auteure de Fruits Basket, Twinkle Star, Ceux qui ont des ailes, Accords parfaits. Elle nous revient aux éditions Delcourt avec sa dernière série Liselotte et la forêt des sorcières, signant une nouvelle fois un récit moins léger que ce que laisse présager les apparences, et teinté de magie.

[rating=3.5]

liselotte-t1

Liselotte, jeune aristocrate exclue par sa famille, part s’installer dans un lieu reculé « loin, loin vers l’Est » avec ses deux jeunes domestiques Alto et Anna. Dans cette forêt dense, les phénomènes étranges se succèdent  tels l’attaque d’une sorcière ou l’apparition d’un petit démon, ainsi qu’un fantôme du passé de l’héroïne qui resurgit.

 Ce premier tome constitue une introduction classique de série moyenne à longue, avec la présentation des personnages principaux et la mise en place des premiers mystères. Liselotte semble certes nunuche au premier abord, mais elle semble avant tout bien jeune et généreuse malgré un lourd passé. Ses deux serviteurs, bien que jumeaux, ont des caractères très différents mais vouent tous deux une fidélité sans borne à la jeune femme. Quant au mystérieux Enguetsu et au petit familier, ils semblent réserver bien des surprises.

Les graphismes de Natsuki Takaya ont résolument évolué vers plus de rondeur et de douceur pour les visages. Les planches sont claires et soignées et totalement typées shôjo.

Entre romance et conte de fées, Liselotte et la forêt des sorcières marque le retour de l’auteure de Fruits Basket.

Informations pratiques :

Liselotte et la forêt des Sorcières tome 01Scénario : Natsuki TAKAYA, Dessin : Natsuki TAKAYA, Date de parution : 05/11/2014, Collection : SHOJO DELCOURT

Visuel : ©Editions Delcourt 

[Critique] « God help the girl » de Stuart Murdoch : une rencontre en musique, modeste mais charmante
Les Demi-Frères enchantent l’Archipel
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *