Mangas
« Erased » tome 2 : Dans les yeux d’un enfant

« Erased » tome 2 : Dans les yeux d’un enfant

15 mars 2015 | PAR Sandra Bernard

Le second tome d’Erased, le thriller temporel de Kei Sanbe aux éditions Ki-­oon transporte l’intrigue 18 ans auparavant, là où tout a commencé.

[rating=5]

Satoru Fujinuma a fait un bond de 18 ans dans le passé et se retrouve dans son corps de petit garçon, un mois à peine avant le début de la sombre affaire qui a perturbé son enfance. Voila une chance inespérée pour lui de modifier le passé et d’empêcher tous ces sordides événements, avec ses connaissances et ses réflexions d’adulte. Mais 18 ans plus tard, comment se souvenir de tous les petits détails ?

L’enquête est mise de côté au profit des relations entre les personnages, Satoru Fujinuma et sa mère, son amitié avec Kayo, sa bande d’amis, etc. Kayo tient une place très importante dans ce volume. L’on s’attache et l’on s’identifie de plus en plus aux personnages, et l’on se demande que ferions nous si l’on pouvait tout recommencer ? Comment éviter les erreurs du passé ? Ce second tome rend la série vraiment prenante.

Informations pratiques :

Fiche technique

Kei SANBE, Erased T02, Ki-oon, Parution : 28-08-2014, Format : 13 x 18 cm, Nombre de pages : 194, Prix de vente : 7,65 €, Tomes parus en VO : 4 (série en cours)

Visuels : © 2013 Kei Sanbe / KADOKAWA CORPORATION, Tokyo.

« Le Cannibale de Crumlin Road » de Sam Millar : un polar sans surprise
L’agenda culture du 16 mars
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture