Mangas

Cagatser tome 1 : Insecticide humain

Cagatser tome 1 : Insecticide humain

11 septembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Grande nouveauté shonen du catalogue manga des éditions Glénat, Cagaster de Kachou Hashimoto emporte le lecteur dans un tourbillon d’actions dans un monde où chaque personne peut perdre son humanité et se transformer en insecte anthropophage. 

[rating=4.5]

cagaster_t1

Dans un futur pas si lointain, les humains sont victimes d’un mal étrange qui transforme un individu sur mille en gigantesque insecte. Suite à ce cataclysme, les nations se sont effondrées, les deux tiers de l’humanité ont été décimés, et les survivants se sont réfugiés dans des villes fortifiées indépendantes, protégées par quelques militaires et des mercenaires, professionnels du combat rapproché, face aux cagasters. Kidow, 17 ans, est l’un de ces exterminateurs à la fois craints et pourtant si utiles. Originaire des marches asiatiques du « monde humain » où les Cagasters pullulent, il a acquis très tôt une grande maîtrise du combat et, malgré son jeune âge, il est vu comme le meilleur de sa cité. Un jour, lors d’une opération extérieure, il recueille, sans trop savoir pourquoi, la jeune et fragile Ilie. Commence alors une étrange cohabitation entre le loup solitaire et l’orpheline sortie de nulle part.

Ce premier tome énergique pose des bases solides en ouvrant de nombreuses pistes de réflexion, sans sacrifier à l’action. L’intrigue, dont le point de départ est inspiré de La métamorphose de Kafka, repose sur des graphismes de qualité à la fois clairs et agréables. L’on regrette juste que les personnages soient, pour le moment, un peu stéréotypés. Cagaster est cependant un shônen prometteur.

Ce récit en six tomes présente l’originalité d’avoir été intégralement réalisée par l’artiste pour son propre compte, s’affranchissant des contraintes éditoriales imposées par le système de prépublication des éditeurs Japonais.

Informations pratiques :

Kachou Hashimoto, Cagaster – Tome 1, éditions Glénat, Collection Shônen, Format : 130 mm x 180 mm, 208 pages, Nombre de tomes associés : 6 – série terminée au Japon, Paru en juillet 2014, Prix: 6.90 €

Visuel : couverture de l’ouvrage Teaser Cagaster par GLENATBD

Michel Onfray reste bloqué sur « la théorie du genre »
Les vernissages de la semaine du 11 septembre
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *