Mangas
[16+] Nozokiana tome 6 : bas les masques

[16+] Nozokiana tome 6 : bas les masques

16 octobre 2014 | PAR La Rédaction

Après un tome 5 plein de rebondissements avec pour rappel, la rupture entre Kido et Yuri ainsi que le retournement de situation entre Kido et la pseudo tendre Emiru. Nozokiana nous revient avec un nouveau tome plein de surprises.

[rating=5]

nozokiana t6

Pour cause, dans ce tome Kido franchit le pas avec Emiru et passe même une soirée coquine avec elle. Emiru semblait s’être assagi quant à son côté pervers. Venant en aide à Kido à plusieurs reprises, enquêtant sur les véritables agissements de Yuri durant le week-end, révélant son amour pour Kido, elle exposait alors ses véritables intentions… Le lecteur ne pouvait que se ranger au côté d’Emiru et de sa bonne foi malgré ses agissements pervers. Dans le dernier tome, le portrait d’Emiru était même celui de la confidente idéale voire même de la future copine idéale pour Kido… Lui-même commence à le penser dans le début de ce 6eme tome. Ainsi les deux voisins vont jusqu’à être très proches sensuellement parlant… mais juste avant que Kido n’en vienne à pénétrer la belle Emiru totalement soumise aux caresses du jeune homme, celui-ci est soudainement trahi par la véritable personnalité d’Emiru qui marque un nouveau départ dans leur relation malsaine…

Coup de théâtre dans ce tome 6 avec une Emiru qui a dupé tout le monde en faisant croire qu’elle était capable d’être douce. Pire que cela, le lecteur se rend compte qu’elle est visiblement dérangée au vu de ses propos …

La suite du tome introduit deux nouveaux personnages. Tout d’abord Madoka Watari une jeune femme innocente un peu plus âgée que Kido. Son rôle dans l’intrigue future semble majeur. Ensuite vient Nao Kajiwara une magnifique jeune femme pleine de vie, qui sait ce qu’elle veut. Son rôle semble également décisif pour la suite…

Informations pratiques :

Wakoh Honna, NOZOKIANA –  T6, KurokawaDate de parution : 10 Octobre 2013, Nombre de pages : 192 p., Dimensions : 128 x 182 mm

Visuel : Visuels : NOZOKIANA © 2009 Wakoh HONNA / Shogakukan Inc.

« Clameur des arènes » de Salia Sanou au TARMAC
« Insoumise » : Delphine Batho, l’ancienne porte parole critique le gouvernement Hollande
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture