Fictions
« L’Ickabog », le retour de J.K.Rowling à la littérature jeunesse

« L’Ickabog », le retour de J.K.Rowling à la littérature jeunesse

31 décembre 2020 | PAR Marine Stisi

Les Editions Gallimard Jeunesse publient à l’orée de 2021 le nouveau roman jeunesse de l’autrice J.K.Rowling, immensément célèbre pour la saga Harry Potter et qui revient avec L’Ickabog à une histoire faite de rois, de chevaliers et d’aventures qu’elle racontait à ses enfants alors qu’elle écrivait encore les aventures du jeune sorcier. Pendant le confinement, l’autrice britannique décide de ressortir cette vieille histoire, la publiant gratuitement sur internet et reversant désormais tous les droits d’auteur à des associations.

Il était une fois, un royaume paisible et prospère nommé Cornucopia, gouverné par un roi, Fred Sans Effroi, qui ne brille pas par son courage, malgré ce que pourrait faire penser le nom qui lui a été donné. Si rien ne semble pouvoir égratigner la vie tranquille que les habitants mènent (presque !) partout dans le royaume, c’était sans compter sur une mystérieuse créature, l’Ickabog, dont l’existence fut moquée pendant des années et qui soudainement, aurait refait surface dans les marécages sinueux du Nord, tuant et dévorant de faibles créatures…

Une occasion rêvée pour Fred Sans Effroi de prouver une bonne fois pour toute sa vaillance et redorer son blason en sauvant son peuple de l’affreux monstre. Accompagné de sa garde rapprochée, dont les très calculateurs Lord Crachinay et Lord Flapoon, le monarque s’en va pour les territoires du nord, sans savoir que ce voyage changera à jamais sa destinée et celle du royaume tout entier…

Ce conte politique fait d’enfants courageux, d’espoir qui jamais ne se perd et de vilains avides de pouvoir prêts à tout pour asservir un peuple en faveur de leurs propres profits, signe le retour de J.K.Rowling à la littérature jeunesse après un passage par le polar. L’histoire, dénonçant l’autoritarisme, les abus de pouvoir et la propagande, fait de L’Ickabog un livre intelligent, à la double lecture évidente et qui se lit avec plaisir autant qu’avec terreur, mais qui pourrait néanmoins souffrir des positions et propos largement controversés de son autrice notamment à l’encontre de la communauté trans. En effet, nombreux furent les lecteurs d’Harry Potter qui désormais ne se retrouvent plus dans les propos de J.K.Rowling, des propos dénoncés par de nombreuses personnalités dont Emma Watson, interprète d’Hermione Granger dans les adaptations au cinéma d’Harry Potter.

L’Ickabog, J.K.Rowling, Editions Gallimard Jeunesse, 392 pages, 20€

Couverture : ©DR

Traduction : Clémentine Beauvais

Agenda du week-end du 1er janvier 2021
« Bandits & Brigands » aux éditions L’échappée : Des hommes et femmes aux grands cœurs ?
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture