Jeunesse

« Vivants ! », la vie, des étoiles aux bactéries

« Vivants ! », la vie, des étoiles aux bactéries

25 juillet 2018 | PAR Laetitia Larralde

Avec son album coloré et optimiste, Misha Mayneric Blaise nous entraîne à sa suite dans l’exploration de la vie et des liens qui connectent chaque être.

Vivants ! est à mi-chemin entre un album jeunesse et un album d’illustrations à message, objet hybride à la croisée de la science et de la poésie. S’il n’y a pas d’histoire à proprement parler, pas de héros ni de quête, la trame de l’album s’articule dans une grande cohérence autour du thème de la connexion entre tout ce qui constitue l’univers. Allant de l’infiniment petit à l’infiniment grand, de l’atome au superamas de la Vierge, groupe de galaxies comprenant la nôtre, l’autrice dresse une cartographie des liens qui nous unissent les uns aux autres. Comment tout ce qui nous entoure est relié à nous, comment chaque espèce animale, végétale, invertébrée, partage quelque chose avec nous ? Respiration, transmetteurs neuronaux, structure osseuse, composition moléculaire, comportement social, gènes… sont autant de caractéristiques qui se retrouvent sur Terre, dans toutes les formes de vie.

Comme le disait Lavoisier, « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », ce qui est en soit une transformation d’une phrase du philosophe grec Anaxagore : « rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau », et de là nous pouvons en déduire que les atomes présents lors de la formation de la planète sont toujours présents et aussi nombreux aujourd’hui, même s’ils sont passés du dinosaure à la poule, voire à un objet inanimé. Oxygène, hydrogène, carbone, azote, les quatre principaux éléments qui constituent le corps humain, se retrouvent dans la composition d’une grande partie de ce qui nous entoure, comme l’atmosphère, les océans, le soleil, les plantes ou les animaux, et tout provient de l’espace. Nous faisons partie d’un système d’échanges perpétuels avec tous les éléments et les êtres vivants de la Terre et de l’univers, ce qui fait de nous une parcelle de l’univers, aujourd’hui être humain, hier poussière interstellaire et demain peut-être poisson clown ou pétunia.

Outre ces éléments communs que nous partageons tous, nous pouvons constater une symbiose entre les espèces : les plantes rejettent de l’oxygène et nous leur rendons du dioxyde de carbone, les bactéries vivent dans notre corps et l’aident à fonctionner, les insectes pollinisent les plantes en se nourrissant… le tout puisant son énergie du soleil. Tous ces cycles de la nature, dans un équilibre en constante évolution, font de nous encore une fois un maillon d’une chaîne à l’échelle qui nous dépasse.

Les illustrations très colorées font penser à une esthétique contemporaine souvent utilisée dans les publications autour du bien-être, de l’écologie. Nous ne sommes pas dans le réalisme, car bien que l’autrice s’appuie sur des sources scientifiques sérieuses, le propos est simplifié, comme un survol des connaissances scientifiques actuelles, au profit d’une approche plus sensible et poétique. Des pages aux motifs abstraits succèdent à des images figuratives, avec des techniques que l’on devine diverses, de la peinture au crayon en passant par l’informatique, soutenant là le message de toute la diversité composant l’univers regroupée dans un tout cohérent. Vivants ! porte un message écologique que l’on pourrait résumer par la citation de Carl Sagan qui ouvre l’album : « chaque élément de la nature est révélateur d’un profond mystère et suscite l’émerveillement et la vénération ». Un bon point de départ pour petits et grands vers une réflexion élargie sur notre place dans le grand tout.

Vivants! de Misha Maynerick Blaise
Editions Fei

Visuels : © Editions Fei

Le Chant de la rive, séduisant festival du Finistère nord
5 expositions pour une rentrée riche en art
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *