Jeunesse

Mon père ce héron de Jul

Mon père ce héron de Jul

16 mai 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

61y7JKmtxlL._AA160_Les petites grenouilles aiment bien frimer: c’est à qui dira que son père fait le métier le plus prestigieux. Mais, à trop se vanter, on tombe dans l’absurde et la grenouille qui prétend que son père est un héron fait les frais de cette paternité illégitime.

51suz2f7OyLNommé chevalier de l’ordre des Arts et Lettres en 2012, Jul dessine pour de nombreux journaux français importants tels que Le Nouvel Observateur, Lire, Marianne…Sa série en BD transposée en série d’animation: Silex and the City (chez Dargaud) fait un tabac, il est aussi l’auteur du Guide du Moutard: Pour survivre à 9 mois de grossesse (2007, Prix René Goscinny), Platon La Gaffe (2013)…

Avec humour, Jul met les enfants en garde contre la vantardise. Du reste, au final, peu importe ce que font leurs parents, l’important, c’est ce qu’ils feront, eux, de leur vie. Et la première règle pour la protéger, c’est d’être vigilant à ce qui se passe autour de soi. Quand on est trop occupé à se vanter, on perd tout discernement et les pires catastrophes peuvent nous tomber dessus. Une bonne leçon de vie dispensée avec humour.

Editions Rue de Sèvres – date de parution: 14 mai 2014 – 40 pages couleurs – 7,50 euros

visuels (c): Editions Rue de Sèvres

Beaubourg 1913, dans la mémoire réactivée par Dominique Brun du « Sacre du printemps »
[Cannes Compétition] « Captives », Atom Egoyan livre un thriller léché, pervers et vide
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *