Jeunesse
Minou d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

Minou d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

29 septembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Dans la collection Comptines en continu, une série de douze livres cartonnés de vingt pages chacun, ayant tous un animal pour héros, voici le quatrième: Minou qui sort en même temps que le premier: Poney, le second: Teckel et le troisième: Ours, chacun ayant les mêmes auteurs.

Dans ce quatrième livre, le personnage principal, Minou joue à cache-cache avec les autres personnages. Il se fait discret et se faufile comme une anguille partout jusqu’au plus profond de la forêt où peut-être il va chasser, guettant un poisson qui s’agite dans l’eau et lui succèdera dans le rôle principal à la prochaine comptine.

L’histoire joue sur le vocabulaire: les différentes manières d’appeler un chat: chat, minet, minou, miaouh y sont déclinées et les rimes jouent aussi avec pour notre plus grand plaisir. Son auteur, Olivier Douzou a écrit plus de soixante livres pour la jeunesse essentiellement aux éditions du Rouergue où il est directeur artistique et éditorial depuis 2011 mais également aux éditions Memo et au Seuil. La qualité de ses ouvrages est si bien reconnue qu’ils ont été couronnés de nombreux prix: Totem, Baobab, Bologna Ragazzi…

Frédérique Bertrand est une illustratrice française qui travaille pour la presse adulte comme pour la jeunesse. Elle est l’auteur-illustratrice au Rouergue d’une dizaine de livres dont la série des « pyjamarama ». Ses dessins font du chat un être discret et fantomatique ce qui oblige l’enfant à être très attentif aux images pour le retrouver.

La vie est faite de multiples quêtes. Toute sa vie durant, on cherche un être cher, un animal aimé, un ami disparu, un objet auquel on tient égaré. Ces prospections demandent de la patience et un grand sens de l’observation ainsi que beaucoup d’amour souvent. C’est que ce livre apprend en douceur aux tout- petits. Rien ne sert de se mettre en colère si l’on perd quelque chose ou quelqu’un, mieux vaut le chercher patiemment ou attendre qu’il revienne de son plein gré.

Chacune de ces comptines (voir nos article sur Poney, Teckel et Ours) est une petite leçon de vie, un apprentissage en douceur avec de très très beaux petits livres.

 

 

 

Ours d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand
Un week-end dédié à la zen attitude du 4 au 8 octobre espace Champerret !
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *