Jeunesse
Ours d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

Ours d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

29 septembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Dans la collection Comptines en continu, une série de douze livres cartonnés de vingt pages chacun, ayant tous un animal pour héros, voici le troisième: Ours qui sort en même temps que le premier: Poney, le second: Teckel et le quatrième: Minou, chacun ayant les mêmes auteurs.

Dans ce troisième livre, le personnage principal, Ours, est un sympathique ours vêtu d’une sorte de pantalon-pyjama. Il court, court et court encore, le plus vite qu’il peut pour échapper à la pluie. Au final, cette dernière le rattrape et l’ours découvre alors que l’eau sur son corps est une sensation très agréable.

L’histoire joue sur le mot ours et d’autres jeux de mots amusants. Son auteur, Olivier Douzou a écrit plus de soixante livres pour la jeunesse essentiellement aux éditions du Rouergue où il est directeur artistique et éditorial depuis 2011 mais également aux éditions Memo et au Seuil. La qualité de ses ouvrages est si bien reconnue qu’ils ont été couronnés de nombreux prix: Totem, Baobab, Bologna Ragazzi…

Frédérique Bertrand est une illustratrice française qui travaille pour la presse adulte comme pour la jeunesse. Elle est l’auteur-illustratrice au Rouergue d’une dizaine de livres dont la série des « pyjamarama ». Ses dessins rendent l’ours séduisant et attendrissant, on aurait envie de le serrer dans nos bras…

Ce charmant personnage fuit parce qu’il a peur. Le ciel lui tombe sur la tête, c’est le cas de le dire. La pluie le traque, le bombarde, il se sent agressé, il fuit parce qu’il ne connaît pas ce qui le menace. Au final, il va se rendre compte qu’il a peur de quelque chose qui n’est pas dangereux et qui est même agréable. De ce fait, cette aventure encourage les enfants à ne pas être craintifs sans motif: à faire l’expérience de ce qu’ils ne connaissent pas avant de l’appréhender. Au final, l’ours, qui a pris sa petite douche improvisée, s’éclipse pour laisser place au chat, le héros de la quatrième comptine, que l’on devine seulement à son corps, tant il court vite lui aussi. Une troisième comptine charmante et rassurante qui ravira tous les enfants.

 

 

Teckel d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand
Minou d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *