Jeunesse
Cascades et gaufres à gogo de Maria Parr

Cascades et gaufres à gogo de Maria Parr

21 février 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Traduit du néo-norvégien par Jean-Baptiste Coursaud

Illustration de couverture de Mathis

Trille vit au bord de la mer dans un tout petit hameau avec sa famille. Sa meilleure amie est sa voisine Lena, qui vit en face de sa maison avec sa mère. Trille est subjugué par l’imagination de Lena, il la laisse l’entraîner dans les aventures les plus rocambolesques jusqu’au jour où Léna se trouve un papa et déménage. Comment les deux amis vont-ils s’en sortir, séparés l’un de l’autre?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maria Parr est une auteur norvégienne qui a connu le succès immédiatement avec ce premier livre qui a été couronné par le Brageprisen, le prix littéraire norvégien le plus important dans la catégorie « meilleur livre jeunesse » en novembre 2009 et par le prix Sorcières 2010 pour la catégorie 9-12 ans. De telles récompenses ne nous surprennent pas quand on lit ce livre qui a tout pour passionner petits et grands.

Nous rentrons dans l’histoire par le vécu du personnage principal Trille, neuf ans. Sa vie est tour à tour drôle et sérieuse. Elle nous est racontée sous forme d’épisodes donc chacun fait un chapitre. Les lieux et les personnages sont très bien décrits, nous avons tout de suite des images dans notre tête en lisant cette histoire écrite dans un style simple et passionnant. Les héros rencontrent des difficultés mais ils n’ont pas peur, ils foncent tête baissée avec la remarquable confiance qu’ont les enfants dans la vie. Ils en profitent pleinement, ils sont heureux, ils ne craignent pas de réaliser leurs idées. Peu importe qu’elles soient loufoques si elles sont amusantes. Tant pis si on a des bleus et des bosses du moment qu’on a des bons souvenirs.

A l’heure où sort également chez Thierry Magnier le second livre de cet auteur exceptionnellement doué dans le même style avec une intrigue plus élaborée encore, La petite terreur de Glimmerdal, c’est le moment où jamais de lire et de relire ce livre que nous n’hésiterons pas à classer dans les classiques de la littérature enfantine aussi incontournables dans le style roman que les Enid Blyton ou les Paul Berna. La manière dont c’est raconté nous fait penser aux aventures de Bennet et Mortimer d’Anthony Buckeridge, les héros de Maria Parr ont de belles chances de devenir aussi célèbres que ces figures de proue de la littérature jeunesse anglaise. Nous sommes scotchés à cette histoire, impossible de lâcher le livre une fois commencé avant de l’avoir terminé, l’intrigue est si réjouissante et le suspense si prenant que nous accrochons de la première à la dernière ligne. Si votre enfant hésite à passer de la lecture de livres courts à celle de romans, celui-ci est l’idéal pour lui faire passer le cap.

Oh non, George! de Chris Haughton
La maison Louis Vuitton fait une « escale à paris »
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture