Fictions

Trois Histoires de J.M.Coetzee : court mais efficace

Trois Histoires de J.M.Coetzee : court mais efficace

02 décembre 2016 | PAR Marine Stisi

Le romancier nobelisé J.M.Coetzee publie aux Editions du Seuil un recueil de nouvelles très court (80 pages), Trois Histoires, qui réussit pourtant, le temps d’un instant, à nous faire voyager. Une sacrée prouesse. 

[rating=5]

130561_couverture_hres_0

Cela ne vous prendra pas plus d’une heure. Les Trois Histoires du sud-africain J.M.Coetzee se lisent de bout en bout, juste le temps de dire ouf. De l’Espace au Cap, puis jusqu’en Angleterre et à l’île de Robinson Crusoé, l’auteur offre un véritable voyage court mais efficace.

Une Maison en Espagne

Première nouvelle du recueil, J.M.Coetzee nous transporte dans un petit village catalan où les vieilles maisons sont rachetées par des étrangers de toutes nationalités qui « tombent amoureux » du village, du bâtiment. Le narrateur s’étonne, s’énerve même, de la formule. Qu’est-ce que ça veut dire ça, tomber amoureux d’une maison ? Peut-on aimer du matériel comme on aime une femme ? Alors, avec beaucoup de justesse, de mélancolie, il compare une vieille bâtisse à une veuve qui croiserait notre chemin… La plus jolie nouvelle du recueil.

La ferme

Retour en Afrique du Sud pour cette deuxième nouvelle. Bien que l’auteur n’habite plus le pays depuis de nombreuses années déjà (il vit désormais en Australie), il revient toujours à sa terre natale. Ici, un jeune garçon se demande quel était l’utilité d’une installation dans le jardin sec de la grand-mère. Il apprend qu’on y battait le blé au temps jadis.

Puis, il visite quelques années plus tard avec des amis une vieille ferme préservée, dans le Karoo. On fait visiter l’endroit à des touristes, expose les anciens modes de fabrication. Le sujet s’étend sur les safaris, les animaux qu’on laisse se faire tuer pour une somme conséquente d’argent. Et là, surgit une question : quel avenir pour ce pays ? A-t-il vraiment lutté pendant des années pour les droits de chacun pour finir comme parc d’attraction pour touristes fortunés ?

Lui et son homme

Robinson Crusoé est rentré au pays. Mais comment vivre ? L’auteur nous emporte cette fois-ci en Angleterre. On croise le chemin de condamnés à mort (qui avaient la vie sauve s’ils réussissaient à s’échapper, traverser le village et la rivière, le temps que le couperet, se détachant de son socle, n’arrive à la nuque du condamné), on nous raconte la grande peste de Londres en 1665. Un homme raconte presque à la manière d’un conteur, on l’écoute attentivement…

J.M.Coetzee, Trois Histoires, Editions du Seuil, 80 pages, 13€.

Traduction : Catherine Lauga de Plessis et Georges Lory

Date de parution : 3 novembre 2016

Visuel : (c) DR

 

Metallica- Hardwired…to Self-Destruct
13/11 d’Ambroise Sabbagh, à mi-chemin entre le théâtre et le témoignage
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *