Actu
Les larmes de l’Afrique du Sud face à la bibliothèque du Cap ravagée par les flammes

Les larmes de l’Afrique du Sud face à la bibliothèque du Cap ravagée par les flammes

21 avril 2021 | PAR Camille Bois Martin

Comme l’incendie qui a embrasé la bibliothèque d’Alexandrie au début de notre ère, la bibliothèque du Cap en Afrique du Sud a été à son tour, dans la nuit du 18 au 19 avril, consumée par les flammes.

Du pied de la montagne de la Table à la salle Jagger

Le dimanche 18 avril au matin, le feu s’est déclaré au bas du massif de la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud, la montagne de la Table. Malgré l’intervention des pompiers, l’incendie s’est propagé jusqu’à la Bibliothèque Nationale d’Afrique du Sud, aussi dite bibliothèque du Cap, obligeant plusieurs centaines d’étudiants à abandonner leur résidence, et de nombreux promeneurs à quitter rapidement les lieux. La célèbre salle de lecture Jagger est aujourd’hui quasi réduite en cendres ; plus loin, une partie du restaurant d’un monument dédié à Cecil Rhodes a été détruit, ainsi qu’un moulin à vent de Mostert’s Mill du XVIIIe siècle, et plusieurs maisons (rapporté par l’AFP dans Le Monde).

Malgré une nuit d’efforts pour éteindre les flammes, le bâtiment était encore en feu le lundi 19 avril. Si aujourd’hui l’incendie a été éteint, la douleur qui suit la destruction de cette bibliothèque néoclassique à l’allure d’un temple reste elle bien brûlante. 

85 000 livres et pamphlets partis en fumée

Le feu n’a pas emporté avec lui de victimes vivantes, si ce n’est des victimes de papiers ; en effet, environ 85 000 livres et pamphlets, ainsi que plusieurs milliers de films africains ont été embrasés. Une douleur imposant une forme de deuil, comme le confie le directeur de l’Institut des sciences humaines de l’université, Divine Fuh, à l’AFP : «Quand tu regardes ce lieu flamber, tu meurs ». 

Car c’est tout un ensemble d’archives de l’histoire pré-coloniale de l’Afrique du Sud qui est aujourd’hui perdu ; même si le souvenir et les connaissances de nombreux spécialistes peuvent essayer de palier à ce manque, ces derniers déplorent la disparition d’une telle collection, principale source de leurs recherches.  

Une enquête a été ouverte pour remonter aux origines de l’incendie. Un suspect a été interrogé. 

Visuel : © « 02-Camps Bay-Signal Hill-Hout Bay » bywww.wbayer.com – www.facebook.com/wbayercom is marked with CC0 1.0

 
Sting « Duets » : jazz, ragga, rock ou pop, la fabuleuse carrière de Sting revisitée en 17 titres !
Agenda cinéma de la semaine du 21 avril
Camille Bois Martin
Étudiante en Histoire de l'art à Paris IV

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture