Fictions

La Nostalgie heureuse : Amélie Nothomb retourne au Japon

La Nostalgie heureuse : Amélie Nothomb retourne au Japon

24 septembre 2013 | PAR Yaël Hirsch

La cuvée 2013 d’Amélie Nothomb chez Albin Michel est charmante et légère. Les fans apprécieront.

[rating=3]

la nostalgie amoureuse amélie nothombAlors qu’elle y a grandi les premières années de sa vie et qu’elle y est retournée jeune adulte pour y tomber amoureuse (ce que savent bien les lecteurs de Stupeur et Tremblement (1999) et de Ni d’Eve, ni d’Adam (2007), la plus factieuse des plumes belges est invitée à tourner un reportage sur les tranches de sa vie nippone. Et donc de retourner des décennies après dans un pays dont elle ne maîtrise plus que très mal la langue et, qui plus est, endeuillé par Fukushima…

Faisant feu de tout bois et de sa vie un roman, Amélie Nothomb enfile de jolies perles de sagesse, de jasmin et surtout de réflexion sur la plongée dans un passé incrusté sur un autre continent. Les aphorismes sont simples et marquants et l’écrivaine super-populaire a la modestie de ne jamais se prendre au sérieux.

Amélie Nothomb, La nostalgie heureuse, Albin Michel, 162 p., 16,50 euros. Sortie le 22 août 2013.

visuel (c) Couverture du livre

Guerrière de David Wnendt sort en dvd chez Zylo
La 18ème édition du festival du cinéma allemand aura lieu du 2 au 8 octobre 2013
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *