Essais
« L’Europe, défaite ou défis » de Gilles Le Bail : un plaidoyer pour une union solide

« L’Europe, défaite ou défis » de Gilles Le Bail : un plaidoyer pour une union solide

30 juillet 2014 | PAR Yaël Hirsch

Publié en 2012, réédité quelques temps avant les élections européennes qui ont révélé un désintérêt, une ignorance et un mécontentement toujours croissants vis-à-vis de l’Union Européenne, L’Europe, défaite ou défis permet de faire le point sur ce qui a été fait, et sur ce qui, selon Gilles Le Bail, directeur du cabinet de conseil Vision & Action, reste encore à faire. Notamment, creuser une culture commune. Un bon point pour commencer à en savoir plus sur cette entité supranationale que l’on craint sans vraiment la connaître…

[rating=3]

Revenant sur les grandes étapes de la construction Européenne (la CECA, le traité de Rome, Maatricht & Lisbonne), Gille Le Bail confronte le projet politique cette Union à une réalité complexe dans ces pays : montée des partis d’extrême droite, immigration croissante, crise, mise en retrait de certains pays sous la houlette de leurs dirigeants.

Il choisit bien ses chiffres, dresse un portrait rapide et efficace de cette Europe mal aimée, avant de la défendre, au nom de principes (l’humanisme), de méthodes (celle de Jean Monnet) mais peut-être pas tout à fait en mettant assez en avant les résultats déjà là pour nous pleinement les plus frileux. Du coup, il a demandé à 64 personnalités françaises actives et connues dans divers milieux (la politique, l’entreprise, comme le sport) d’écrire quelques mots sur leur engagement européen et c’est assez joli à lire.

Pour ce qui est des propositions afin de consolider cette Europe, elles tiennent surtout dans des principes et des idées, notamment, celle d’approfondir, en parallèle de l’intégration politique, ce qui lie culturellement les pays de l’Union Européenne. Une lecture enrichissante qui permet d’en savoir plus sur le « Oui à l’Europe ».

Gilles Le Bail, L’Europe : défaite ou défis, Fortuna éditions, 195 p., 14 euros.

visuel : couverture du livre

[Bande-annonce] « Le Hobbit 3, La Bataille des cinq armées » : pour une conclusion épique de la série
[Critique] « L’institutrice » : Nadav Lapid filme un abus de génie avec angoisse et poésie
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture