Essais
Le petit quizz de la Grande Guerre

Le petit quizz de la Grande Guerre

07 janvier 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Grégoire Thonnat publie les 100 questions- réponses pour le centenaire 14/18.

DEPUIS UN SIECLE TOUT OU PRESQUE A ETE ECRIT SUR LA GRANDE GUERRE
Les 100 questions- réponses du petit quizz de la grande guerre abordent de manière simple et ludique, les principales caractéristiques du conflit.

D’OU VIENT LE TERME «POILU» QUI DESIGNE LE SOLDAT FRANÇAIS
Le poilu est un homme qui a des poils au bon endroit.
C’est donc un homme courageux.
Contrairement à une idée reçue, les hommes se rasent au front pour la bonne raison que le port de la barbe ne permet pas d’avoir une bonne étanchéité optimale pour le masque à gaz.
LE METRO PARISIEN PREND UNE DECISION SYMBOLIQUE AU MOMENT DE L’ENTREE EN GUERRE
On débaptise la station «Allemagne», pour lui donner le nom de «Jaurès».

QUEL EST LE PIRE JOUR DE LA GUERRE
Le 22 Août 1914, 27000 hommes sont tués en une journée.
C’est la pire défaite de la France.

LIMOGER : D’OU VIENT LE MOT
Le général Joffre a procédé a une purge importante de ses généraux, et beaucoup ont été mutés à Limoges, d’ où le verbe « limoger».
A travers son petit format et l’originalité de sa présentation, à travers les questions qu’il pose, c’est le plus grand et le plus terrible pan de l’histoire de la France et des Français que ce quizz éclaire.
Ce choix éditorial et de format qui se mettent dans une poche comme un paquet de cigarettes permet de faire connaître l’histoire au plus grand nombre ce qui est l’essentiel.

Grégoire Thonnat, Le petit quizz de la grande guerre, les 100 questions- réponses pour le centenaire, Editions Pierre de Taillac, 4,90 euros, 4 octobre 2013, 145 pages.

[Interview] Nathalie Hazan-Brunet parle du peintre Maryan – En partenariat avec Akadem
Gagnez 3×2 places pour la pièce « La Femme Silencieuse » au théâtre du Petit Hebertot
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *