Essais
Le dernier jour de JFK…

Le dernier jour de JFK…

02 octobre 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Journaliste au « Nouvel observateur », François Forestier est l’auteur de plusieurs romans (Blue Moon, Rue des rats) et de quelques biographies (Howard Hughes, Onassis, Martin Luther King). Son dernier ouvrage, Marilyn & JFK, a été traduit en dix langues. Ce fut l’un des best-sellers de l’été 2008. François Forestier récidive en publiant JFK. Le dernier jour, ouvrage récemment paru chez Albin Michel.

[rating=9]

François Forestier, JFK. Le dernier jour
DALLAS LE 22 NOVEMBRE 1963

Dallas, le 22 novembre1963, John Fitzgerald Kennedy est abattu à 12.30 devant des millions de téléspectateurs. Le polar du siècle vient de commencer, avec ses politiciens fiévreux, ses millionnaires pleins de haine, ses crapules d’extrême droite, ses gardes du corps inertes, ses voyous des bas-fonds, ses faux coupables, ses fous et ses justes.

LE DERNIER JOUR
Ce n’est pas une histoire à l’américaine qui est évoquée, mais l’arrivée à Dallas, le crime et la nomination de Lyndon Johnson comme président des Etats-Unis d’Amérique. Il n’y a rien à prouver ou à démontrer, aucun couteau à affuter, nul argument à effiler, personne à convaincre. Une seule balle ou trois ? Toutes les pistes sont suivies, tout est déplié, tout est brouillé, tout est effacé, seule la source à fictions ne sera jamais tarie.

DES DESCRPTIONS
Fondée par les Français, Dallas est la ville la plus meurtrière du Texas. C’est une ville où le maire est sans pouvoir, puisque ce sont les milliardaires pétroliers qui gouvernent. C’est le Citizen Council.

DES PORTRAITS
Lyndon Johnson, Robert Kennedy et JFK naturellement sont décrits par l’auteur. Tel est également le cas d’Edgar Hoover, lequel aime regarder les boys se déshabiller, alors qu’il est vêtu comme une dame, assis sur une chaise, en train de lire à haute voix le lévitique. Pendant ce temps-là, « dieu règne et l’état vit à Washington » comme au moment de l’assassinat de Lincoln.

Ce livre n’est pas une énième enquête sur un complot ni un roman, ni même une fresque littéraire sur un drame resté dans l’histoire. C’est une réussite ! On ne perd rien au fil des pages. Les portraits des différents intervenants sont tout à fait saisissants. Cela en dit long sur la moralité dans le milieu politique et la guerre que se livrent les différents lobbyistes pour s’attacher le soutien des hommes politiques.

Naturellement, toute ressemblance avec la situation politique d’autres pays est purement fortuite…

François Forestier, JFK. Le dernier jour, Albin Michel, septembre 2013, 285 p., 19,50 euros.

visuel : couverture du livre

J-16 avant l’ouverture du 116
Les bons plans des vacances de la Toussaint (comparateur de prix pour ceux qui partent)
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *