Essais
Jean-Luc Leleu « La Waffen SS », un classique republié chez Perrin

Jean-Luc Leleu « La Waffen SS », un classique republié chez Perrin

04 décembre 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Docteur en histoire, Jean Luc Leleu, voit son ouvrage célèbre, publié à nouveau, par les éditions Perrin, dans la collection tempus : un format poche plus accessible, en deux tomes.

[rating=4]

ORIGINE DE LA WAFFEN SS
Issue de la troupe chargée dans les années 1930 de protéger Hitler, la waffen SS est devenue une composante déterminante des forces armées du III Reich.

FANATISME GUERRIER
La waffen SS est devenue une composante déterminante des forces armées du III Reich.
Cette force a associé son nom au fanatisme guerrier.
Beaucoup de massacres ont été réalisés, par la waffen SS, comme à Oradour sur Glane, ou 642 civiles ont été massacrés par la « division das Reich « le 10 juin 1944.
En Biélorussie, il y aurait eu 209 villes et 9200 villages incendiés, dont 628 villages avec leurs habitants.

LE MYTHE DE LA GUERRE PROPRE DE LA WEHRMACHT
Originellement cette formation, avait pour but la protection d’Hitler, et aussi d’autre part assurer une police politique d’état susceptible de suppléer la police ou l’armée en cas de trouble.
L’histoire n’a retenu, que leur fanatisme, à cause de leur excès.
D’autre part, l’idée que la Wehrmacht a effectué une guerre propre à vécu.
On peut se demander où gisait la différence entre la waffen SS et la Wehrmacht
Il y a un mythe d’une guerre propre de la Wehrmacht.
La waffen SS aurait rassemblé, plus de 800 000 hommes.
La waffen SS n’a rien eu dans son fonctionnement, d’une institution militaire classique.
Son ascension favorisée, par la tournure de la guerre, la condamnait à n’avoir comme seule issue, que d’être l’ultime rempart du régime.
En prônant, l’inégalité des races ou une certaine déshumanisation, on a contribué à faire basculer cette force, du côté obscur.
C’est-à-dire à se comporter, de façon indigne.
Ce travail le plus complet mérite le respect, pour sa densité et son résultat final, et son sérieux.

Jean-Luc Leleu, La Waffen SS, Perrin, collection « Tempus », T1, 713 pages, T2, 881 pages, 12 euros chacun, octobre 2014.

Avec « Le Petit Prince », l’Opéra de Lille gâte les enfants… et leurs parents !
La (toute) petite soldate américaine: un conte musical et cruel
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture