Livres
Décès de Carlos Fuentes

Décès de Carlos Fuentes

16 mai 2012 | PAR Ariane Kupferman Sutthavong

L’écrivain mexicain Carlos Fuentes, alors âgé de 83 ans, s’est éteint hier à Mexico. Ce fier défenseur de l’identité sud-américaine et géant de sa littérature est mort des suites de problèmes cardiaques.

Né en 1928 à Panama, Carlos Fuentes, fils de diplomates, passe une enfance vagabonde en Amérique Latine et Amérique du Sud avant de

retourner au Mexique. Il y étudie le droit puis rejoint le prestigieux Institut d’Etudes Internationales de Genève où il se lance dans les affaires étrangères. Cette passion du voyage, il l’a toujours gardée, vivant entre Mexico, Paris et Londres et enseignant aux Etats-Unis.

Parallèlement, il se met à écrire. Son premier roman, La Plus Limpide Région, paru en 1958, est une critique fine et acerbe de la société mexicaine de son temps. Diplomate, romancier, novelliste et scénariste, Carlos Fuentes, homme de lettres engagé, était souvent pressenti pour un prix Nobel de Littérature. Il obtient néanmoins, en 1987, l’illustre prix Cervantès pour l’ensemble de son oeuvre.

En 1992, François Mitterrand lui décerne la Légion d’Honneur et aujourd’hui, c’est l’actuel président de la République, François Hollande, qui lui rend un dernier hommage dans son communiqué: « Je salue le grand écrivain de l’identité mexicaine, qui a si bien su exprimer le génie de ce pays confluent, à travers une production littéraire profondément riche et originale (…) Au nom de la France, je salue avec respect ce nom de la littérature universelle, et ce grand ami de notre pays« .

Wajdi Mouawad, Temps : Grand Vent sur fratries
Le duo Jupiter sort son 1er album « Juicy Luicy » le 4 Juin
Ariane Kupferman Sutthavong

One thought on “Décès de Carlos Fuentes”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture